December 11, 2017 / 9:37 PM / 10 months ago

POINT MARCHÉS-Wall Street finit en hausse avec les techs et l'énergie

(Actualisé avec précisions, dollar, Treasuries et volume)

* L’énergie et les techs soutiennent largement la cote

* L’impact de l’explosion à Manhattan de courte durée

* Le Dow a pris 0,23%, le S&P 0,32%, le Nasdaq 0,51%

par Sinead Carew

NEW YORK, 11 décembre (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse lundi, avec les technologiques et l’énergie, à l’orée d’une semaine chargée sur le plan de la politique monétaire et des indicateurs économiques.

L’indice Dow Jones a gagné 56,87 points, soit 0,23%, à 24.386,03. Le S&P-500, plus large, a pris 8,49 points, soit 0,32%, à 2.659,99. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 35 points (+0,51%) à 6.875,08 points.

Le marché s’est rapidement remis de l’annonce de l’annonce d’une petite explosion à Manhattan dans la matinée, présentée comme une “tentative d’attaque terroriste”. Le suspect s’est blessé lui-même, ainsi que trois autres personnes.

“Les investisseurs ont été assez soulagés de voir que l’attentat n’était pas plus grave que cela”, a dit Mark Heppenstall, chez Penn Mutual Asset Management.

La séance a été par ailleurs peu animée faute d’indicateurs de conjoncture. Les opérateurs attendent surtout la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale mardi et mercredi, à l’issue de laquelle une hausse des taux est largement anticipée.

Les investisseurs seront particulièrement attentifs aux prévisions que dévoilera la banque centrale américaine à cette occasion, et notamment aux “dot plots”, les prévisions d’évolution des taux des responsables de l’institution.

La question est notamment de savoir dans quelle mesure les membres du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) intégreront dans leurs prévisions le projet de réforme fiscale de l’administration Trump, en débat actuellement au Congrès.

Plusieurs statistiques américaines clé sont par ailleurs attendues dans la semaine, à savoir les prix à la production (mardi) et à la consommation (mercredi), les ventes au détail (jeudi) et la production industrielle (vendredi).

LE BITCOIN CONTRIBUE

Lundi, les valeurs de l’énergie (+0,71%) et de la technologie (+0,81%) ont bien soutenu la tendance.

Le secteur de l’énergie a profité de la hausse des cours du pétrole, eux-mêmes dopés par la fermeture - qui pourrait durer plus longtemps que prévu - d’un oléoduc en mer du Nord. Aussi, l’explosion à New York a incité des investisseurs à se tourner vers les valeurs refuge comme l’or, mais aussi le pétrole.

Les technologiques ont retrouvé leur attrait en perspective d’une poursuite de la croissance du secteur. Apple (+1,95%) a été le premier contributeur à la hausse du S&P.

“Les investisseurs sont un peu épuisés par la hausse du marché (...)”, note toutefois Rick Meckler, de LibertyView Capital Management. “Ils ne sont pas prêts à apporter beaucoup d’argent frais à ces niveaux mais ils font quelques rotations (sectorielles), dont une partie pour des raisons fiscales.”

L’intérêt pour le bitcoin, en plein essor avec le succès des contrats à terme lancés dimanche par le Chicago Board of Trade (CBOE), continue de valoriser les valeurs associées à la monnaie. Marathon Patent, Riot Blockchain, Overstock.com et Xunlei ont bondi de 22 à 45%.

Les premiers contrats à terme sur le bitcoin ont gagné jusqu’à plus de 20% en séance, une hausse encourageante pour les partisans de cette cryptomonnaie, dont les détracteurs soulignent au contraire les risques spéculatifs.

Celgene a pris 1,8% et la biotech Bluebird Bio s’est envolé de 17,91% après des résultats cliniques favorables pour le bb2121, un traitement par immunothérapie du myélome, développé en commun par les deux groupes.

Le dollar a effacé l’essentiel de ses pertes de début de séance, en attendant le relèvement de taux de la Fed, même si les inquiétudes face à la faiblesse de l’inflation pèsent. L’indice dollar face à un panier de devises de référence est quasiment stable, tout comme les rendements obligataires, avec celui des Treasuries à 10 ans autour de 2,39%..

Plus de 5,85 milliards d’actions ont changé de mains sur les marchés américains, contre 6,5 milliards en moyenne au cours des 20 dernières séances. (Sinead Carew à New York, Sruthi Shankar et Rama Venkat Raman à Bangalore, Blandine Henault et Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below