December 11, 2017 / 9:36 AM / a year ago

BOURSE-L'Oréal monte, Goldman Sachs mise sur la croissance future

PARIS, 11 décembre (Reuters) - Le titre l’Oréal monte lundi matin à la Bourse de Paris après le relèvement de la recommandation de Goldman Sachs de “neutre” à “acheter”, la banque américaine misant sur les perspectives de croissance à long terme.

A 10h35, l’action du numéro un mondial des cosmétiques gagne 0,37% à 189,10 euros alors que le CAC progresse de 0,03%. Les volumes sur le titre représentent déjà près de 30% de la moyenne quotidienne des trois derniers mois.

Goldman Sachs, qui a porté son objectif de cours à 12 mois de 195 à 210 euros, soit un potentiel de hausse de 11%, estime que “le cours de L’Oréal ne reflète pas des perspectives de croissance à long terme supérieures à celles d’autres grands noms des produits de grande consommation”.

“Nous pensons que les préoccupations liées à un ralentissement de la croissance dans le luxe pourraient se révéler exagérées”, écrivent aussi les analystes de la banque, selon qui “une augmentation des investissements au moment où la plupart des concurrents les réduisent pourrait ouvrir la voie à de nouveaux gains de parts de marché”.

Goldman Sachs table pour L’Oréal sur une croissance organique de 4,8% en 2018. Le mois dernier, le groupe a fait état d’une croissance organique de 5,1% au troisième trimestre, après 4,3% au deuxième.

“Nous sommes plus optimistes sur les perspectives de croissance à long terme de L’Oréal”, poursuit la banque américaine, en expliquant que les marges actuelles du groupe font ressortir un potentiel de réduction des investissements à l’avenir “lorsque ses principales gammes auront atteint la maturité, ouvrant pour les investisseurs un nouveau chapitre de croissance tirée par les marges”.

Selon les calculs des analystes, si L’Oréal ramenait ses dépenses de marketing, qui représentent actuellement 29% du chiffre d’affaires, au niveau moyen du secteur des cosmétiques, soit 22,5%, son bénéfice d’exploitation (Ebit) augmenterait de 36%.

De même, une amélioration de la productivité (mesurée par l’Ebit par salarié) au niveau moyen du secteur offrirait un potentiel de croissance de l’Ebit de 10%.

En Bourse, le titre L’Oréal affiche lundi une progression de 9,8% depuis le début de l’année, légèrement inférieure à celle de l’indice Stoxx européen des produits de grande consommation (+10,6%) comme à celle du CAC 40 (+11%).

* Performances comparées de L’Oréal et de l’indice Stoxx des produits de grande consommation en 2017:

Marc Angrand, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below