December 10, 2017 / 8:34 AM / a year ago

Bière-Les brasseurs se préparent à la vente du vietnamien Sabeco

SINGAPOUR/LONDRES, 10 décembre (Reuters) - Les brasseurs internationaux devraient remettre cette semaine leurs offres pour la privatisation du premier brasseur vietnamien, Sabeco , apprend-on de source proche du dossier.

L’Etat vietnamien a prévu de céder jusqu’à 54% du capital et la vente effective est prévue le 18 décembre. Compte tenu de la capitalisation boursière du groupe, l’Etat espère engranger près de cinq milliards de dollars (plus de quatre milliards d’euros).

Sabeco est considérée comme une affaire intéressante dans la mesure où les opportunités sont devenues rares sur le marché international de la bière, déjà très concentré.

Ce qui fait que les grands brasseurs internationaux comme Anheuser-Busch InBev devraient sans doute remettre une offre, ainsi que les gros brasseurs de la région.

Mais la valeur est chère. Son rapport cours/bénéfices (PER) est d’environ 36 fois, soit le double du PER des grands brasseurs internationaux (15 environ).

Le cours de Sabeco a pratiquement triplé depuis son introduction en Bourse il y un an. L’étroitesse du flottant contribue à la cherté de la valeur, expliquent les analystes.

Thai Beverage, contrôlé par le magnant Charoen Sirivadhanabhakdi, apparaît comme un candidat bien placé, indique-t-on.

“Ils sont sur ce dossier depuis de nombreuses années et aimeraient bien l’obtenir”, commente-t-on sous le sceau de l’anonymat.

Le mois dernier, une filiale de Thai Bev a acheté une participation de 49% dans une société vietnamienne, qui, indique-t-on, pourrait être utilisée comme le véhicule qui servira à faire une offre en tant qu’acteur vietnamien pour Sabeco, ce qui donnerait au groupe un avantage sur ses concurrents internationaux.

Les groupe étrangers ne peuvent détenir plus de 49% de Sabeco, selon la législation vietnamienne, mais le ministère de l’Industrie et du Commerce a fait savoir que les investisseurs étrangers étaient autorisés à s’associer avec des entreprises vietnamiennes.

Parmi les autres candidats possibles figurent les japonais Kirin et Asahi, le philippin San Miguel et le néerlandais Heineken, qui détient déjà 5% de Sabeco et qui est déjà très implanté au Vietnam. (Anshuman Daga et Martinne Geller, avec Mai Nguyen à Hanoï, Neil Jerome Morales à Manille, Chayut Setboonsarng à Bangkok et Junko Fujita à Tokyo; Danielle Rouquié pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below