December 8, 2017 / 3:00 PM / a year ago

POINT MARCHÉS-Wall Street monte après l'emploi et le vote évitant le "shutdown"

PARIS, 8 décembre (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse vendredi après l’accord conclu au Congrès pour éviter une paralysie de l’administration fédérale et la parution de statistiques contrastées, qui freinent la progression du dollar.

L’indice Dow Jones gagne 38,17 points, soit 0,16%, à 24 249,65. Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,33% à 2 645,68 et le Nasdaq Composite prend 0,72% à 6 861,62.

Le Congrès a voté jeudi soir un prolongement du financement fédéral pour deux semaines, évitant ainsi dans l’immédiat le risque d’un “shutdown”, la fermeture des administrations fédérales.

Le prolongement jusqu’au 22 décembre doit permettre de gagner du temps dans l’attente d’un accord sur une rallonge de plus de 1.000 milliards de dollars (850 milliards d’euros) permettant d’assurer le financement de l’Etat fédéral jusqu’au 30 septembre 2018, terme de l’exercice budgétaire américain en cours.

Au chapitre des indicateurs économiques, l’emploi aux Etats-Unis a encore connu une croissance forte en novembre avec 288.000 emplois créés, un chiffre supérieur aux attentes (200.000 selon le consensus Reuters) qui conforte un peu plus le scénario d’une hausse d’un quart de point du taux des “fed funds” de la Réserve fédérale mercredi prochain.

Sur le marché des devises, l’indice dollar semble avoir surtout réagi au chiffre inférieur aux attentes du salaire horaire moyen, en hausse de 0,2% en novembre alors que les économistes sondés par Thomson Reuters prévoyaient une progression de 0,3%.

L’indice mesurant l’évolution du billet vert face à un panier de référence, qui gagnait plus de 0,2% avant la publication du rapport sur l’emploi, ne prend plus que 0,12%; parallèlement, le rendement des Treasuries à 10 ans a lui aussi reculé, pour revenir sous 2,37% contre plus de 2,38% avant les statistiques.

BONNE NOUVELLE SUR LE BREXIT

En Europe, l’actualité est dominée par l’accord de principe conclu entre le Royaume-Uni et l’Union européenne sur les modalités du Brexit pour ouvrir la seconde phase des négociations, à savoir les discussions sur la période de transition après le Brexit, prévu en mars 2019, et sur leur future relation commerciale.

La livre sterling a gagné jusqu’à 1% face au dollar et a grimpé à un plus haut de six mois face à l’euro avant de céder du terrain sur des prises de profit.

Les marchés actions européens sont en hausse, le CAC 40 gagnant 0,41% et le Stoxx 600 0,77%. Le Footsie a accéléré sa progression avec la baisse du sterling et prend 0,82%.

Aux valeurs américaines, Western Digital prend 2,25% après les informations évoquant la conclusion d’un accord de principe avec Toshiba censé régler leur litige concernant la filiale de semi-conducteurs que le groupe japonais entend céder pour 18 milliards de dollars (15,30 milliards d’euros).

American Outdoor Brands chute de 14,07%, le fabricant des armes à feu Smith & Wesson ayant annoncé des prévisions de bénéfice et de chiffre d’affaires nettement inférieurs aux attentes pour le trimestre en cours.

United Continental Holdings s’adjuge 2%. La maison-mère de la compagnie United Airlines a annoncé un nouveau programme de rachats d’actions de trois milliards de dollars, après celui de deux milliards lancé à l’été 2016 et qui sera achevé à la fin du mois.

Les investisseurs prendont connaissance à 15h00 GMT de la première estimation de l’indice de confiance de Michigan en décembre.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur (Laetitia Volga, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below