December 6, 2017 / 2:15 PM / 8 months ago

USA-Les coûts du travail fortement révisés à la baisse au T3

WASHINGTON, 6 décembre (Reuters) - Les coûts unitaires du travail ont été nettement plus faibles qu’initialement estimés, en baisse au deuxième et au troisième trimestres, ce qui donne à penser que l’inflation pourrait ne pas se redresser avant un moment.

Le département du Travail a indiqué mercredi que les coûts unitaires du travail, c’est-à-dire le coût du travail par unité de production, avaient reculé de 0,2% en rythme annualisé au troisième trimestre, au lieu d’une hausse de 0,5% indiquée en première estimation le mois dernier.

Le chiffre du deuxième trimestre, initialement indiqué en hausse de 0,3%, a également été revu en forte baisse, à -1,2%.

C’est la première fois depuis 2014 que les coûts unitaires du travail accusent deux replis trimestriels de suite. Cela intervient à moins d’une semaine de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale la semaine prochaine.

L’inflation est inférieure à l’objectif de 2% de la Fed depuis cinq ans et demi en dépit d’un marché du travail proche du plein emploi, ce qui est source d’intenses débats au sein de l’institut d’émission.

Par rapport au troisième trimestre 2016, les coûts unitaires du travail ont diminué de 0,7%. La hausse de la rémunération horaire moyenne au troisième trimestre a été révisée en baisse, à 2,7% au lieu d’un taux de 3,5% comme annoncé précédemment.

Le nombre d’heures travaillées a progressé de 1,1% au cours de la période juillet-septembre, un chiffre également révisé par rapport l’estimation précédente qui donnait 0,8%.

La croissance de la productivité n’a en revanche pas été corrigée et est bien de 3,0% au troisième trimestre, soit le rythme le plus rapide depuis le troisième trimestre 2014. La productivité avait augmenté de 1,5% au deuxième trimestre.

La croissance de la productivité est toutefois limitée. La productivité a augmenté de 1,5% par rapport au troisième trimestre 2016. Entre 2007 et 2016, la productivité s’est établie à un rythme annuel moyen de 1,2%, en deçà de sa moyenne à long terme de 2,1% entre 1947 et 2016.

Tableau (Lucia Mutikani, Claude Chendjou pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below