December 5, 2017 / 10:13 AM / 7 months ago

Hausse des mutuelles en 2018? Une hypothèse "malvenue" pour Buzyn

PARIS, 5 décembre (Reuters) - La ministre des Solidarités et de la Santé a jugé mardi que l’annonce par le président de la Mutualité française d’une augmentation de “2 à 4%” des cotisations en 2018 était “une anticipation malvenue” dans les négociations en cours sur “le reste à charge zéro”.

Invitée de BFM TV, Agnès Buzyn a précisé qu’elle s’entretiendrait dans la journée avec Thierry Beaudet, qui avait auparavant annoncé sur RMC que les complémentaires santé augmenteraient leurs tarifs dans une fourchette “allant de 2 à 4% en moyenne” afin de prendre en compte les nouvelles orientations du budget de la Sécurité sociale pour 2018 adopté la veille par le Parlement.

“On aurait pu me prévenir en amont”, a réagi la ministre.

“Je trouve que dans une négociation en cours, annoncer d’ores et déjà une augmentation des prix, c’est peut-être anticiper un petit un peu les discussions que nous allons avoir en 2018”, a-t-elle ajouté. “Je trouve que c’est une anticipation malvenue”.

“Je vais lui dire que la façon de procéder, avant une négociation, me paraît malvenue”, a-t-elle souligné à propos du président de la Mutualité française.

Elle a estimé que la fourchette d’augmentation évoquée était “trop, probablement trop”.

“Cette négociation, elle remet tout à plat. Nous essayons d’identifier les paniers de soins pris en charge à 100% pour les Français et nous négocions pour savoir ce qui sera à la charge des assureurs, à la charge de la Sécurité sociale et ce que nous pourrons négocier” dans la fabrication (lunettes et audioprothèses), a-t-elle déclaré.

Thierry Beaudet juge inévitable une hausse des cotisations l’année prochaine.

“Hier soir, les parlementaires ont voté définitivement le projet de loi de financement de la Sécurité sociale, nous, on estime à un milliard d’euros les dépenses supplémentaires qui vont être à la charge des complémentaires en 2018”, a-t-il expliqué sur RMC.

“Un milliard d’euros rapportés aux 26 milliards d’euros de frais de soins que nous remboursons actuellement”, a-t-il indiqué. “C’est une augmentation prévisionnelle de nos remboursements de près de 4%, c’est assez considérable”, a fait valoir le président de la Mutualité française.

“Ça ne veut pas dire systématiquement 4% d’augmentation des cotisations, mais aujourd’hui les complémentaires ont commencé à annoncer des chiffres (...). On parle d’une fourchette allant de 2 à 4% en moyenne”, a-t-il dit. (Sophie Louet, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below