December 4, 2017 / 3:46 PM / in 10 months

USA/Industrie-Baisse des commandes, hausse des commandes "core"

WASHINGTON, 4 décembre (Reuters) - Les commandes à l’industrie américaine ont baissé moins que prévu en octobre et les livraisons de certains biens d’équipement ont été bien plus solides qu’on ne l’avait annoncé dans un premier temps, attestant de la croissance soutenue du secteur manufacturier.

Les commandes à l’industrie ont fléchi de 0,1% dans le sillage d’une baisse de la demande d’avions, qu’ils soient civils ou militaires, a annoncé le département du Commerce lundi.

En septembre, ces commandes avaient augmenté de 1,7% (+1,4% en première estimation).

Les économistes anticipaient une baisse de ces commandes de 0,4% en octobre.

Les commandes de biens d’équipement non militaires et hors aéronautique, considérées comme un étalon des plans d’investissement, ont augmenté de 0,3% en octobre, alors qu’elles avaient été annoncées en baisse de 0,5% dans un premier temps. En septembre, ces commandes avaient bondi de 2,3%.

Les livraisons de ce type de biens d’équipement, employées dans le calcul de la composante de l’investissement productif du Produit intérieur brut (PIB), ont augmenté de 1,1% en octobre, et non de 0,4% comme annoncé précédemment, après +1,3% en septembre.

L’investissement productif a fortement augmenté cette année dans l’anticipation de fortes baisses d’impôt à venir. Le Sénat américain a adopté vendredi un projet de réforme fiscale susceptible d’alourdir la dette des Etats-Unis de 1.400 milliards de dollars (1.180 milliards d’euros) dans les 10 ans à venir et prévoyant, entre autres, de ramener le taux de l’impôt sur les sociétés de 35% à 20%

Les investissements en biens d’équipement ont augmenté à leur rythme le plus soutenu en trois ans au troisième trimestre, ce qui stimule un secteur manufacturier représentant 12% environ du PIB et qui bénéficie aussi d’un dollar qui a perdu 7% environ de sa valeur face aux monnaies des principaux partenaires commerciaux des Etats-Unis.

L’activité manufacturière - avec une hausse de 1,9% des commandes de machines en octobre (+0,8% en septembre) - s’appuie aussi sur la reconstitution des stocks et sur une solide demande internationale, ce qui permet de compenser un ralentissement de l’investissement dans les équipements miniers, pétroliers et gaziers (-1,4% en octobre après un bond de 20,2% en septembre).

Les commandes de matériel de transport ont baissé de 4,2%, avec notamment des chutes de 18,5% des commandes d’avions civils et de 7,6% des réservations d’avions militaires. En septembre, les commandes de matériel de transport avaient augmenté de 4,7%.

Tableau: (Lucia Mutikani, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below