December 4, 2017 / 10:16 AM / 7 months ago

BOURSE-Airbus grimpe, BofA voit la trésorerie s'améliorer

PARIS, 4 décembre (Reuters) - Airbus grimpe lundi en Bourse dans le sillage d’un relèvement de recommandation par Bank of America Merrill Lynch (BofA ML), qui juge la valorisation du titre attractive au vu de l’amélioration attendue de la situation de trésorerie de l’avionneur européen.

L’action Airbus prend 3,32% à 88,14 euros à 11h10, la plus forte hausse du CAC 40 (+0,95%).

BofA ML passe de “neutre” à “acheter” sur la valeur et relève l’objectif de cours de 85 à 100 euros.

L’année 2018 devrait voir une amélioration de la génération de trésorerie (free cash flow) pour le secteur aéronautique civil européen, grâce notamment à Airbus avec l’accélération des programmes A320neo et A350, écrit l’intermédiaire dans sa note.

Les analystes de la banque américaine disent tabler pour le groupe sur un rendement de free cash flow à l’horizon 2020 de 7,9%, un taux qualifié d’attractif comparé à celui d’autres grands groupes industriels.

La trésorerie d’Airbus a souffert sur la période 2014-2017 de vents contraires liés aux programmes A350, A400M et A320neo, écrit l’intermédiaire.

“Cependant, l’A350 est sur les rails, l’A400M a toujours un impact négatif sur la trésorerie mais la situation n’empire pas, et même si des retards de moteurs on pesé sur l’A320neo en 2017, nous nous attendons toujours à un doublement de la production en 2018”, lit-on dans la note.

BofA ML relève en outre de 1% ses prévisions d’Ebita sur la période 2017-2020.

L’action Airbus est portée également lundi par les déclaration du numéro deux du groupe, qui a dit viser une production record cette année en dépit des turbulences liées notamment à des enquêtes pour corruption présumée et aux retards de livraisons des moteurs de l’A320neo.

“Malgré l’arrivée très tardive des moteurs d’A320neo, nous avons toujours pour objectif de livrer plus de 700 appareils cette année, ce qui constituerait un nouveau record de production”, déclare Fabrice Brégier, président de la division des avions commerciaux d’Airbus, dans une interview accordé au quotidien Les Echos.

Patrick Vignal, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below