December 1, 2017 / 3:21 PM / 6 months ago

USA/Immobilier-Légère hausse des promesses de ventes en novembre

WASHINGTON/NEW YORK, 27 décembre (Reuters) - Principaux indicateurs du marché immobilier américain publiés depuis le début du mois:

* HAUSSE DE 0,2% DES PROMESSES DE VENTE DE LOGEMENTS ANCIENS

27 décembre - Les promesses de ventes de logements anciens ont légèrement augmenté en novembre, alors que le marché attendait un léger repli, portées par l’amélioration du marché de l’emploi dans un contexte d’accélération de la croissance.

La Fédération nationale des agents immobiliers (NAR) a annoncé mercredi que son indice, calculé à partir des compromis signés le mois dernier, avait augmenté en novembre à 109,5, en hausse de 0,2% par rapport au mois d’octobre.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une baisse de 0,4% pour le mois dernier.

Ces promesses de ventes, qui se transforment en ventes fermes après un mois ou deux, sont considérées comme un indicateur avancé de la santé du marché immobilier.

Le secteur immobilier a retrouvé récemment un certain dynamisme après avoir stagné pendant une bonne partie de l’année en raison d’une pénurie de logements à vendre, de main-d’oeuvre et de terrains qui ont fait bondir les prix.

Sur un an, les promesses de ventes ont augmenté de 0,8%, première hausse sur 12 mois depuis juin. Les régions du Sud des Etats-Unis ont vu leurs promesses de vente augmenter de 2,5% en octobre. Les ventes ont également augmenté dans le Nord-Est et le Midwest, mais elles ont baissé de 2,3% dans l’Ouest.

Tableau

* LES PRIX IMMOBILIERS EN HAUSSE DE 6,4% (CONSENSUS 6,3%)

26 décembre - Les prix immobiliers des 20 principales métropoles des Etats-Unis ont augmenté de 6,4% en octobre sur un an, montrent mardi les résultats de l’enquête mensuelle S&P CoreLogic Case-Shiller.

Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une progression de 6,3% après celle de 6,2% en septembre.

Sur une base mensuelle et en données corrigées des variations saisonnières (CVS), les prix immobiliers des 20 grandes métropoles suivies par Case-Shiller sont en hausse de 0,7%, comme attendu par les économistes interrogés par Reuters et après celle de +1,0% en septembre.

* AUGMENTATION INATTENDUE DES VENTES DE LOGEMENTS NEUFS

22 décembre - Les ventes de logements neufs ont enregistré une hausse surprise en novembre, atteignant ainsi un pic de plus de 10 ans à la faveur d’une demande soutenue à travers le pays.

Selon des données publiées vendredi par le département du Commerce, ces ventes ont bondi de 17,5% pour atteindre un rythme annualisé corrigé des variations saisonnières (CVS) de 733.000 unités, soit un plus haut depuis juillet 2007.

Les ventes de logements neufs du mois d’octobre ont été révisées en nette baisse, à 624.000 contre 685.000 en estimation initiale. Par rapport à cette dernière, les économistes avaient tablé sur un recul de 4,7% à 654.000.

Par rapport au même mois 2016, les ventes de novembre ont bondi de 26,6%.

Tableau

* HAUSSE PLUS FORTE QUE PRÉVU DES REVENTES DE LOGEMENTS

20 décembre - Les reventes de logements aux Etats-Unis ont augmenté plus fortement que prévu en novembre, à un pic de près de 11 ans, nouveau signe que l’immobilier résidentiel repart après s’être retrouvé quasiment à l’arrêt cette année.

La fédération nationale des agents immobiliers NAR a annoncé mercredi que les reventes de logements avaient augmenté de 5,6% pour atteindre 5,81 millions d’unités en rythme annualisé corrigé des variations saisonnières (CVS) en novembre, le marché poursuivant son rebond dans les Etats du Sud, ravagés par les tempêtes Harvey et Irma, contre 5,5 millions en octobre.

Les économistes interrogés par Reuters projetaient en moyenne une baisse moins forte, à 5,52 millions d’unités.

Sur un an, les reventes sont en hausse de 3,8% en novembre.

La NAR a précisé que les reventes de logements dans le Sud, qui représentent près de la moitié du marché de l’immobilier ancien aux Etats-Unis, ont augmenté de 8,3% le mois dernier.

Malgré leur récente hausse, les reventes de logements restent plombées par la pénurie d’offre de maisons à des prix abordables, qui exerce une pression constante sur les prix.

L’offre de logements à vendre était en baisse de 7,2% en novembre par rapport à la même période de l’an dernier, à 1,67 million, son deuxième plus bas niveau depuis 1999. Le prix médian lui était en hausse de 5,8% sur un an à 248.000 dollars.

Tableau

* LES LOGEMENTS INDIVIDUELS DOPENT LES MISES EN CHANTIER

19 décembre- La construction de logements a progressé de manière inattendue en novembre, celle des maisons individuelles atteignant son plus haut niveau depuis dix ans, mais les révisions à la baisse des chiffres du mois d’octobre montrent que le secteur continue d’être pénalisé par une pénurie.

Les mises en chantier ont augmenté de 3,3% au rythme annualisé de 1,297 million d’unités, leur plus haut niveau depuis octobre 2016, a annoncé mardi le département du Commerce. Le rythme du mois d’octobre a été révisé en baisse à 1,256 million contre 1,29 million en première estimation.

Les économistes tablaient eux sur un recul des mises en chantier à 1,250 million d’unités.

La construction a faibli cette année et n’a pu combler une pénurie de l’offre face ) une demande reste solide, notamment en raison d’un marché du travail proche du plein emploi. Les constructeurs sont confrontés à un manque de terrains et de main d’oeuvre et à une hausse des prix du bois.

L’activité a cependant été soutenue par les remplacements des maisons endommagées par les intempéries qui ont frappé le sud du pays.

La construction de maisons individuelles a bondi de 5,3% à 930.000 unités en novembre, le niveau le plus élevé depuis septembre 2007

Dans le sud des Etats-Unis, qui représente près de la moitié du marché de la construction résidentielle du pays, elle a augmenté de 8,4% .

Le nombre de permis de construire délivrés le mois dernier a reculé de 1,4% au rythme annualisé de 1,298 million, avec une hausse de 1,4% pour les maisons individuelles et une contraction de 6,4% pour les immeubles de rapport.

Tableau

* HAUSSE DE L’INDICE NAHB À 74 EN DÉCEMBRE (CONSENSUS 70)

18 décembre - L’indice de confiance des professionnels du secteur de l’immobilier a enregistré en décembre une hausse plus forte que prévu par rapport au mois précédent, selon l’enquête de la fédération professionnelle NAHB publiée lundi.

Cet indice s’est établi à 74 contre 69 en novembre, alors que les économistes interrogés par Reuters l’attendaient à 70.

Le sous-indice de l’opinion des professionnels interrogés sur les ventes de logements individuels a augmenté aussi, à 81 contre 77 en novembre, et celui mesurant leur opinion sur les ventes à un horizon de six mois a progressé à 79 après 76.

* DÉPENSES DE CONSTRUCTION EN HAUSSE DE 1,4% EN OCTOBRE

1er décembre - Les dépenses de construction ont augmenté plus fortement que prévu en octobre aux Etats-Unis, de 1,4% à 1.240 milliards de dollars (1.046 milliards d’euros) en rythme annualisé, selon les données publiées vendredi par le département du Commerce.

Il s’agit de la plus forte progression en cinq mois. Les économistes s’attendaient à une hausse limitée à 0,5%.

Sur un an, les dépenses de construction affichent un gain de 2,9%.

Les dépenses de construction publiques ont bondi de 3,9%, leur plus forte hausse depuis 2014, avec notamment une hausse de 11,1% pour les seules dépenses fédérales.

Les dépenses dans les projets de construction privés ont augmenté de 0,6% après un recul de 0,2% en septembre.

Tableau

* Les indicateurs immobiliers publiés en octobre (Service économique)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below