November 27, 2017 / 6:09 AM / 10 months ago

GB-Plan industriel pour l'après-Brexit, Merck en investisseur

LONDRES, 27 novembre (Reuters) - Le gouvernement britannique donne lundi le coup d’envoi de sa nouvelle stratégie industrielle, avec pour objectif d’investir dans des secteurs clés pour en augmenter la productivité et prévenir d’éventuels problèmes causés par le Brexit.

La Première ministre Theresa May avait une première fois évoqué ce plan en janvier, sept mois après la décision des Britanniques de quitter l’Union européenne.

Dans ce cadre, le gouvernement a annoncé lundi s’être assuré d’un important investissement de la part de la société pharmaceutique MSD, qu’on appelle Merck & Co aux Etats-Unis, quelques heures avant la publication des détails de son plan.

Les sciences de la vie sont l’un des quatre secteurs visés par le gouvernement avec le bâtiment, l’intelligence artificielle et l’industrie automobile.

MSD a annoncé son intention d’ouvrir à Londres en 2020, soit après le Brexit, un centre de recherche dans le domaine des sciences de la vie.

“Ce nouveau site à Londres nous permettra de tirer parti de notre savoir-faire en matière d’invention et d’être un contributeur important à la dynamique communauté des sciences de la vie de Londres, tout en donnant accès à plus de collaborations à l’intérieur de l’écosystème des sciences de la vie en Europe”, a déclaré Roger M. Perlmutter, président de MSD Research Laboratories. (Paul Sandle; Danielle Rouquié pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below