November 24, 2017 / 2:54 PM / in a year

POINT MARCHÉS-Wall Street débute en hausse une séance écourtée, record du S&P

PARIS, 24 novembre (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse vendredi, avec les valeurs de la distribution en première ligne en ce “Black Friday”, qui marque le début de la période des achats de fin d’année.

Fermée jeudi pour la fête de Thanksgiving, Wall Street reprend seulement pour une demi-journée et fermera à 18h00 GMT.

L’indice Dow Jones gagne 37,15 points, soit 0,16%, à 23.563,33. Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,18% à 2.601,76 et le Nasdaq Composite prend 0,15% à 6.877,50.

Le S&P 500 a inscrit dans les premiers échanges un nouveau record à 2.602,62.

Les consommateurs américains ont dépensé jeudi, en l’espace de quelques heures seulement, plus de 1,5 milliard de dollars (1,27 milliard d’euros) en ligne à l’occasion de Thanksgiving, soit une progression de 16,8%. De nombreux magasins ont également enregistré un regain d’affluence, ayant ouvert leurs portes plus tôt à la veille du Black Friday.

Ce début de saison encourageant est salué en Bourse: le compartiment de la distribution s’adjuge 0,53%.

Macy’s, propriétaires des chaînes de grands magasins du même nom et de Bloomingdale’s, gagne 3,01%, la plus forte hausse du S&P-500. Il est suivi de près par Gap (+2,02%) et Kohl’s (+1,88%).

JC Penney, Wal-Mart et Amazon prennent entre 1,5% et 0,6%.

Sur le marché des changes, le dollar recule de 0,4% face à un panier de devises de référence, à un plus bas depuis le 13 octobre. L’euro progresse de 0,5%, franchissant pour la première fois en deux mois la barre des 1,19 dollar, soutenu notamment par la hausse de l’indice Ifo du climat des affaires en Allemagne.

Le cours du brut léger américain progresse de plus de 1% et a atteint un plus haut de deux ans à 58,92 dollars le baril après la fermeture provisoire de l’important oléoduc nord-américain Keystone. Le Brent, de son côté, prend 0,09% à 63,61 dollars.

Le marché pétrolier a les yeux tournés vers la réunion de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole de jeudi prochain, qui pourrait prolonger les mesures d’encadrement de la production au-delà de la date initialement prévue du 31 mars.

A l’heure de l’ouverture de Wall Street, les Bourses européennes sont dans le vert, à l’exception de Londres, pénalisée par la hausse de la livre sterling.

Les valeurs bancaires de la zone euro profitent des spéculations concernant une réglementation moins stricte que prévu sur les créances douteuses des banques de la zone euro.

Le Stoxx 600 gagne 0,07% et l’EuroStoxx 50 0,41% alors que le Footsie recule de 0,05%, .

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur (Laetitia Volga, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below