November 23, 2017 / 12:17 PM / 8 months ago

GB-Le projet de loi sur le Brexit débattu le 4 décembre

LONDRES, 23 novembre (Reuters) - Le projet de loi sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne sera débattu le 4 décembre au Parlement britannique puis pendant quatre autres jours durant le mois, a-t-on appris jeudi de source autorisée.

Le projet de loi sur le Brexit, qui rencontre une forte opposition à la Chambre, vise à définir les nouvelles relations entre la Grande-Bretagne et l’UE.

Un porte-parole de la Première ministre Theresa May a déclaré jeudi que des progrès avaient été réalisés dans les négociations sur la question de la frontière entre l’Irlande du Nord et la République d’Irlande - seule frontière terrestre entre l’UE et le Royaume-Uni après mars 2019 - mais qu’il restait encore du travail à faire.

Theresa May sera vendredi à Bruxelles, où les négociateurs de l’UE attendent de voir si Londres est prêt à un geste pour permettre de boucler la première phase de négociations sur les modalités du divorce et de se lancer dans la deuxième phase, qui portera sur les futures relations entre la Grande-Bretagne et l’Union.

Le prochain Conseil européen est prévu les 14 et 15 décembre.

“Je ne sais pas quelle est la marge de manoeuvre de Theresa May mais nous constatons une volonté d’agir”, a déclaré un haut responsable de l’UE.

“Je sens que les plaques tectoniques commencent à bouger”, a dit un diplomate. “Le temps presse et un échec au Conseil européen de décembre n’arrangerait personne.”

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a déclaré jeudi pendant une conférence de presse que l’on saurait “dans les prochains jours” s’il est possible de passer à la deuxième phase des négociations dès le prochain Conseil européen.

La presse britannique a rapporté la semaine dernière que Theresa May avait obtenu des militants pro-Brexit les plus durs de son gouvernement un feu vert pour augmenter le montant du chèque que Londres versera à l’UE pour solder le divorce.

Un montant de 40 milliards de livres (45 milliards d’euros) a été évoqué, bien loin de la demande de la Commission européenne, qui est de 60 milliards d’euros.

Le négociateur de l’UE, Michel Barnier, a rencontré mercredi le président du Conseil européen Donald Tusk pour préparer la rencontre de vendredi avec May. Il doit avoir une nouvelle série de discussions avec le ministre britannique du Brexit, David Davis, dans la semaine du 4 décembre.

Mais le calendrier exact est encore flou et une rencontre de haut niveau pourrait avoir lieu dès la semaine prochaine, peut-être le 1er décembre, selon des sources européennes. (Paul Sandle, Elizabeth Piper, Alastair Macdonald et Jan Strupczewski; Guy Kerivel pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below