November 21, 2017 / 9:18 PM / in 10 months

Trump redit son désaccord avec la fusion AT&T-Time Warner

21 novembre (Reuters) - Le président Donald Trump a redit mardi son désaccord avec le projet d’acquisition du groupe de médias Time Warner par l’opérateur télécoms AT&T, contre lequel le département de la Justice a déposé une plainte.

“Je ne veux pas me mêler d’une affaire de justice, mais personnellement j’ai toujours estimé que ce n’était pas une bonne opération pour le pays”, a dit le président sur la pelouse de la Maison blanche avant de décoller pour la Floride où il passera les fêtes de Thanksgiving.

“Je pense que cela va faire monter les prix, je ne pense pas que ce soit une bonne chose pour le pays”, a-t-il ajouté.

Donald Trump, pourfendeur régulier de la chaîne d’information en continu CNN qui appartient à Time Warner, avait fortement critiqué le projet de fusion pendant la campagne pour l’élection présidentielle l’an dernier, affirmant qu’elle concentrerait trop de pouvoirs dans les mains d’AT&T. Il n’a pas repris cet argument mardi.

Le dossier a été confié au juge Richard Leon, du district de Columbia, au lendemain de la plainte déposée par le département de la Justice pour qui ce projet de fusion est contraire aux intérêts des consommateurs.

A Wall Street, l’action Time Warner a fini en hausse de 2,11% sur le sentiment que le juge Leon, nommé par l’ancien président George W. Bush en 2002, sera plus favorable aux entreprises. (Diane Bartz, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below