November 21, 2017 / 2:07 PM / 9 months ago

Westinghouse discute avec un groupe pour une offre en Arabie-sces

RYAD/PARIS, 21 novembre (Reuters) - Westinghouse, la filiale nucléaire américaine de Toshiba, est en discussions avec d’autres entreprises américaines pour former un consortium en vue d’une participation à l’appel d’offres de plusieurs milliards de dollars pour deux réacteurs nucléaires en Arabie saoudite, a-t-on appris mardi de trois sources.

L’Arabie saoudite, premier producteur mondial de pétrole, a adressé le mois dernier une demande d’informations aux grandes entreprises du secteur dans le monde, première étape vers le lancement d’un appel d’offres officiel, a rapporté Reuters.

Le royaume veut utiliser l’énergie atomique pour produire de l’électricité à usage domestique, ce qui lui permettrait de consacrer une plus grand part de son pétrole aux exportations.

Une participation à cet appel d’offres serait un pas important pour Westinghouse, placé en mars sous la protection du Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites.

Toshiba, à la recherche d’un acquéreur pour sa filiale, a enregistré plusieurs déconvenues avec Westinghouse, notamment l’abandon du projet VC Summer de construction de deux réacteurs nucléaires AP1000 aux Etats-Unis, ainsi que d’autres projets en Grande-Bretagne et en Inde.

Si Westinghouse parvient à former un consortium, cela pourrait signifier que des entreprises croient toujours que l’AP1000 est un concurrent crédible face aux modèles de réacteurs français, russe, sud-coréen et chinois.

Des entreprises russes et sud-coréennes ont déjà annoncé leur intention de participer à cet appel d’offres considéré comme l’un des plus prometteurs pour une industrie à la peine depuis la catastrophe de Fukushima au Japon en 2011.

Selon des sources du secteur, Westinghouse travaille notamment avec le sous-traitant Bechtel et la société de services aux collectivités Exelon pour former un consortium.

Les porte-parole de Westinghouse et Exelon n’ont pas répondu dans l’immédiat aux sollicitations de Reuters, tandis que Bechtel s’est abstenu de tout commentaire. (Reem Shamseddine, Stephen Kalin et Geert De Clercq, avec Tom Hals à Wilmington, dans le Delaware; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below