November 20, 2017 / 10:40 AM / a year ago

MARCHÉS-L'échec de Merkel n'inquiète pas outre mesure les investisseurs

PARIS, 20 novembre (Reuters) - L’échec des négociations en vue de la formation d’un gouvernement en Allemagne n’a provoqué aucun mouvement de panique sur les marchés financiers, les investisseurs semblant garder confiance dans la capacité d’Angela Merkel à trouver un moyen pour rester à la tête de la première économie d’Europe.

L’indice Dax de la Bourse de Francfort, qui perdait près de 0,5% à l’ouverture, est pratiquement à l’équilibre lundi en milieu de matinée, et l’euro, tombé en début de journée en Asie à 1,1723 dollar, est remonté tout près du seuil de 1,18 dollar. Sur le marché des emprunts d’Etat, le rendement des obligations allemandes à dix ans, revenu brièvement à 0,353%, est reparti à la hausse.

Angela Merkel a constaté dans la nuit l’échec des discussions engagées pour tenter de former une coalition gouvernementale avec les libéraux du FDP et les écologistes, après les élections du 24 septembre.

Le FDP avait annoncé un peu plus tôt son départ de la table des discussions faute d’accord sur des sujets comme l’immigration et l’environnement.

La chancelière, en lice pour un quatrième mandat, doit désormais rencontrer le président de la République fédérale, Frank-Walter Steinmeier, et deux hypothèses prédominent: celle d’une coalition minoritaire et celle de nouvelles élections début 2018.

Pour autant “les marchés sont très sereins”, constate Alexandre Neuvy, directeur de la gestion privée chez Amplegest.

“Le risque politique en Europe avait disparu et manifestement, il ne revient pas encore. Le marché pense visiblement qu’Angela Merkel mettra de l’eau dans son vin et que les Allemands réussiront à s’entendre pour former une coalition.”

PLUSIEURS SOLUTIONS ENVISAGÉES

Les économistes de Citi jugent pour leur part qu’il est “trop tôt” pour dresser “l’acte de décès politique” d’Angela Merkel.

“La CDU ne voudra pas de nouvelles élections”, estime la banque américaine, qui rappelle que les intentions de vote en faveur du parti de la chancelière ont baissé de 1,4 point ce mois-ci, à 31,5%.

D’autres observateurs appellent toutefois à la prudence, ne serait-ce qu’au regard de la taille de l’économie allemande.

“Bien sûr, on peut évoquer les expériences néerlandaise, espagnole ou belge des dernières années pour conclure que le marché est assez indifférent à des gouvernements qui ‘gèrent les affaires courantes’ pendant de longs mois ou trimestres”, dit ainsi Hervé Goulletquer, stratège de LBPAM. “Disons toutefois que l’Allemagne, de par son poids économique et politique en Europe, ne ‘joue’ pas tout à fait dans la même division.”

A ses yeux, plusieurs autres solutions doivent être prises en considération: “Les Libéraux, qui se sont retirés hier, peuvent revenir à la table des négociations; la ‘grande coalition’ CDU/CSU et SDP pourrait se poursuivre avec une ‘main’ social-démocrate devenue relativement moins faible; un gouvernement minoritaire au Bundestag avec une coalition entre Démocrates-chrétiens et Verts, et, en dernière hypothèse, de nouvelles élections législatives. Bref, le pire n’est pas certain en Allemagne.”

Alors que l’Union européenne ouvre cette semaine une phase de décisions délicates sur les conséquences du Brexit, avec entre autres le choix des nouveaux sites de plusieurs agences communautaires, plusieurs capitales européennes ont affiché leur préoccupation face à la situation politique allemande.

En France, le président Emmanuel Macron a souligné que Paris n’avait pas “intérêt” à ce que la situation se crispe en Allemagne et aux Pays-Bas, le ministre des Affaires étrangères, Halbe Zijlstra, a parlé de “mauvaise nouvelle pour l’Europe”.

Marc Angrand, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below