November 16, 2017 / 1:15 PM / 9 months ago

Succès partiel de la gestion par l'UE de l'aide à la Grèce-CCE

BRUXELLES, 16 novembre (Reuters) - La gestion par l’Union européenne (UE) de trois plans de sauvetage de la Grèce pendant la crise financière de la zone euro présentait plusieurs faiblesses et n’a été que partiellement couronnée de succès, selon un rapport de la Cour des comptes européenne (CCE) publié jeudi.

Des créanciers européens et internationaux ont fourni plus de 350 milliards d’euros d’aide financière à la Grèce depuis 2010 pour éviter un défaut du pays et une contagion de la crise grecque au reste de la zone euro.

En échange de cette aide, Athènes a accepté de mener des réformes structurelles radicales et adopté des mesures d’austérité impopulaires.

“Ces programmes ont permis de promouvoir les réformes et d’éviter un défaut de la Grèce. Mais la capacité du pays à se financer intégralement sur les marchés reste problématique”, a déclaré Baudilio Tomé Muguruza, membre de la CCE responsable du rapport.

L’an dernier, la CCE avait estimé que la gestion par la Commission des plans de sauvetage de l’Irlande, du Portugal, de la Hongrie, de la Lettonie et de la Roumanie avait été généralement médiocre

Le troisième plan d’aide de 86 milliards d’euros de la Grèce est toujours en cours et prendra fin en août 2018. A cette date, Athènes devrait de nouveau accéder pleinement au marché des capitaux, après avoir mené les réformes convenues.

Le rapport de la CCE, centré sur le travail de la Commission européenne, indique que “dans l’ensemble, les auditeurs ont constaté que les objectifs spécifiques des programmes n’avaient été atteints que dans une mesure limitée”.

La Banque centrale européenne (BCE), qui a contribué aux plans d’aides avec les Etats de la zone euro et le Fonds monétaire international (FMI), n’a pas été évaluée. La BCE a refusé de communiquer ses données en contestant le mandat des auditeurs, a expliqué cette dernière.

Les auditeurs ont trouvé des “faiblesses” dans la conception des programmes grecs et “constaté que la Commission ne possédait aucune expérience de la gestion d’un tel processus et que les conditions du programme n’étaient ni classées de manière satisfaisante en fonction de leur importance ni inscrites dans une stratégie plus large pour la Grèce. En outre, les hypothèses économiques sous-tendant les programmes étaient mal justifiées”.

La CCE a souligné également qu’une grande partie des 45 milliards d’euros injectés dans le système bancaire grec risquait de ne jamais être récupérée.

“Pour d’autres mesures, la Commission n’ayant pas pleinement tenu compte des capacités de mise en oeuvre de la Grèce lors de l’élaboration des conditions, elle n’en a pas adapté la portée et le calendrier en conséquence”, poursuivent les commissaires aux comptes.

Dans une réponse écrite figurant dans le rapport de la Cour, la Commission observe que “la conception et la mise en œuvre de réformes cruciales ont eu lieu dans le contexte plus large de la situation économique difficile qui prévaut actuellement et de la grave instabilité des marchés financiers”.

Les plans de renflouement de la Grèce ont été mis en oeuvre durant la pire crise économique et financière depuis la Seconde Guerre mondiale.

La Commission a également souligné que l’application des plans d’aide avait été compliquée par la crise politique qui a frappé la Grèce et provoqué la chute de plusieurs gouvernements.

La Commission a conclu que, malgré les circonstances complexes, les principaux objectifs des plans de sauvetage ont été atteints en évitant un défaut de la Grèce et en assurant la stabilité financière dans la zone euro. (Francesco Guarascio; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below