November 16, 2017 / 10:35 AM / 9 months ago

Mersch-Le marché aurait tort d'anticiper une hausse des achats de la BCE

FRANCFORT, 16 novembre (Reuters) - Les marchés financiers ne doivent pas s’attendre à ce que la Banque centrale européenne (BCE) augmente ses achats d’actifs au vu de la vigueur de la croissance économique et du regain de confiance dans un rebond de l’inflation, a déclaré jeudi Yves Mersch, l’un des membres du directoire de l’institution, à la chaîne de télévision CNBC.

“Du point de vue actuel, je ne m’attends pas à ce que le marché ait raison d’anticiper une nouvelle augmentation de nos achats d’actifs à l’échéance de notre programme”, a-t-il dit.

Il a ajouté que la BCE pourrait relever ses prévisions de croissance lors de sa réunion de décembre tout en revoyant en légère baisse ses prévisions d’inflation pour les mois à venir.

“Personne ne serait très surpris si nous révisions de nouveau légèrement à la hausse nos prévisions de croissance”, a-t-il dit, ajoutant s’attendre à ce que le ralentissement de l’inflation attendu pour la fin de cette année et le début de l’an prochain soit “moins prononcé” qu’anticipé initialement. (Balazs Koranyi; Marc Angrand pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below