November 12, 2017 / 1:18 PM / 9 months ago

Dublin ne veut pas menacer le Brexit d'un veto "à ce stade"

DUBLIN, 12 novembre (Reuters) - L’Irlande ne fera pas, “à ce stade”, usage de la menace d’opposer un veto aux négociations sur le Brexit en raison du manque de progrès concernant la question de la frontière de l’Irlande du Nord, a déclaré le Premier ministre irlandais Leo Varadkar, dimanche.

“Cette question reste très hypothétique. Nous ne savons pas encore si l’Irlande sera le seul problème en suspens en décembre”, lors du prochain Conseil européen, a déclaré le chef du gouvernement irlandais sur la chaîne RTE.

“Ce que je ne vais pas faire à ce stade est de formuler des ultimatums ou menacer de faire usage d’un veto”, a-t-il ajouté.

Après six rencontres, les négociations entre Britanniques et Européens achoppent toujours sur plusieurs points que le bloc communautaire veut voir traités avant de passer à la seconde phase concernant la future relation entre le Royaume-Uni et l’UE.

Ces points de divergence concernent le montant de la facture du divorce que devra acquitter Londres à sa sortie de l’Union européenne, le statut juridique des ressortissants européens qui résideront au Royaume-Uni après le Brexit et le rétablissement ou non d’une frontière physique entre l’Irlande et l’Irlande du Nord.

Padraic Halpin; Pierre Sérisier pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below