November 3, 2017 / 12:18 PM / 6 months ago

RPT-Gestion-Premiers rachats sur les actions européennes en deux mois-BAML

 (Répétition sans changement d'une dépêche diffusée vendredi)
    * L'absence d'inflation profite toujours aux actifs risqués
    * Les actifs émergents ont toujours le vent en poupe
    * Importants arbitrages entre gestions actives et passives

    PARIS, 6 novembre (Reuters) - Les flux de souscriptions sur
les fonds d'investissement collectifs reflètent l'appétit
persistant des investisseurs pour les actifs risqués dans un
environnement de faible inflation qui favorise des politiques
monétaires toujours globalement accommodantes en dépit d'un
début de durcissement, selon une étude publiée vendredi par Bank
of America Merrill Lynch Global Research.
    Sur la semaine au 2 novembre, les fonds dédiés aux actions
ont bénéficié de 5,0 milliards de dollars (4,3 milliards
d'euros) de souscriptions nettes, un peu moins que les fonds
obligataires (6,9 milliards de dollars), tandis que ceux dédiés
aux métaux précieux n'ont attiré que 200 millions de dollars,
selon l'étude, qui reprend des données d'EPFR Global, société de
recherche spécialisée dans le suivi des flux de souscription des
grandes sociétés de gestion internationales.
    Au sein des fonds actions, les gestions en fonds indiciels
cotés, dites passives, ont engrangé 9,4 milliards de dollars
tandis que les gestions actives subissaient 4,4 milliards de
dollars de rachats nets. 
    Les fonds dédiés aux actions européennes ont connu leur
première semaine de sorties nettes en neuf semaines avec 500
millions de dollars de rachats. 
    Les fonds en actions américaines ont enregistré des sorties
nettes de 1,2 milliard de dollars après leur forte collecte des
dernières semaines, alimentée par les espoirs de réforme fiscale
aux Etats-Unis. 
    Les fonds en actions nippones, qui avaient subi une
importante décollecte avant les élections législatives au Japon,
ont bénéficié d'un retour des investisseurs avec 3,4 milliards
de dollars d'entrées nettes. 
    Les actifs émergents ont renoué avec les flux entrants après
les hésitations des dernières semaines, les fonds en actions
attirant une collecte nette de 300 millions de dollars et des
entrées nettes sur 31 des 33 dernières semaines tandis que les
fonds obligataires engrangeaient 500 millions de dollars et des
souscriptions nettes sur 40 des 41 dernières semaines. 
    Sur l'obligataire, la recherche de rendement a continué de
bénéficier aux fonds investis en titres en catégorie
d'investissement (+7,8 milliards de dollars sur la période et
des entrées nettes sur 45 semaines consécutives) au détriment
des obligations d'Etat (-1,2 milliard et sept semaines
consécutives de rachats nets). 
    
    Souscriptions(+)/Rachats(-) nets par grandes catégories de
fonds (en milliards de dollars):
 
                        Semaine au 2        2017
                          novembre       
 Actions                    +5,0          +249,41
                                         
 Obligataires               +6,9          +327,23
                                         
 Monétaires                -15,73          +71,06
                                         
 Matières premières         +0,08          +8,79
                                         
 

 (Marc Joanny, édité par Marc Angrand)
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below