October 26, 2017 / 3:45 PM / 9 months ago

BOURSE-DBV chute encore avec les doutes sur le Viaskin Peanut

PARIS, 26 octobre (Reuters) - DBV Technologies a de nouveau chuté jeudi à la Bourse de Paris, alors que les investisseurs et analystes tentent toujours d’évaluer l’impact de l’échec de l’étude clinique de phase 3 du Viaskin Peanut, le traitement phare de la société de biopharmacie contre l’allergie à l’arachide.

L’action a clôturé en baisse de 6,91% à 41,11 euros, accusant le plus fort repli du SBF 120 et touchant un plus bas en clôture depuis février 2016. Le titre coté à New York perdait de son côté 5,7%.

La valeur a quasiment lâché 50% depuis l’annonce en fin de semaine dernière de résultats négatifs pour l’étude clinique PEPITES, qui vise à évaluer l’efficacité et la sécurité d’emploi de Viaskin Peanut chez les enfants de 4 à 11 ans.

Les premiers résultats de l’étude ont montré que le traitement n’avait pas atteint son critère principal d’évaluation, à savoir l’intervalle de confiance de la différence des taux de réponse entre le groupe actif et le groupe placebo.

L’annonce a fait chuter le titre de 45,45% sur la seule journée de lundi, les investisseurs redoutant que le Viaskin Peanut, un traitement jugé très prometteur, réalise un chiffre d’affaires moins élevé que prévu aux Etats-Unis, ou au pire échoue carrément à être commercialisé sur le marché américain.

Plusieurs brokers ont abaissé dans la foulée leur recommandation sur le titre DBV Technologies.

Jeudi, les analystes de Jefferies ont pour leur part maintenu leur conseil à “achat” après avoir réalisé un sondage après de 25 médecins spécialisés dans l’allergie aux Etats-Unis.

D’après ce sondage, 80% des médecins interrogés s’attendent à une approbation du traitement par la Food and Drug Administration (FDA), l’autorité sanitaire américaine, un taux supérieur à la propre estimation de Jefferies (60%). En revanche, 48% de ces médecins se sont dits moins confiants dans le fait de prescrire le Viaskin Peanut à leurs jeunes patients.

Si le traitement devait être approuvé, les médecins s’attendent à prescrire le Viaskin Peanut dans 30% à 35% des cas d’allergies chez les enfants de 4 à 11 ans, contre une proportion de 50% lors d’un précédent sondage réalisé par Jefferies le mois dernier.

DBV Technologies publiera sa position nette de trésorerie le 31 octobre.

Blandine Hénault, édité par Wilfrif Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below