October 26, 2017 / 2:50 PM / 6 months ago

3 QUESTIONS À-La BCE a rassuré sur le réinvestissement des actifs - Mirabaud AM

PARIS, 26 octobre - La Banque centrale européenne (BCE) s’est montrée jeudi encore très accommodante et a notamment rassuré les investisseurs sur le fait qu’elle allait réinvestir la dette arrivant à maturité, souligne Valentin Bissat, économiste et stratège senior chez Mirabaud Asset Management.

La BCE a annoncé jeudi une prolongation de son programme de rachats d’actifs en réduisant son montant mensuel de moitié à 30 milliards d’euros à compter de janvier et jusqu’en septembre prochain au moins.

1/ Que faut-il retenir des annonces de la BCE ?

Valentin Bissat - Malgré l’annonce attendue de son resserrement monétaire, la BCE s’est montrée encore largement accommodante. Il y avait deux éléments majeurs : le montant total des achats d’actifs, qui est un élément important pour les effets de stocks, et la durée du programme qui renforce encore le guidage des taux d’intérêt. Ces derniers ne devraient pas remonter selon nous avant le deuxième trimestre 2019. Le message global a été très accommodant avec une BCE qui garde toutes les options ouvertes et des écarts de crédit qui vont rester contenus. Il faut également noter que la BCE a retiré la phrase selon laquelle elle surveillait l’évolution de l’euro, ce qui montre qu’elle est moins inquiète sur un renchérissement de la devise unique.

2 / Comment expliquer la nette réaction de marché après des annonces qui étaient somme toute attendues ?

Valentin Bissat – Il est vrai qu’on savait très bien que la BCE allait réduire ses rachats d’actifs. Les deux dernières semaines, plusieurs membres de la BCE avaient également dirigé les anticipations de marché vers une prolongation assez longue du programme. En revanche, il y avait des craintes concernant le réinvestissement des actifs. Il y a 15 milliards d’euros d’actifs qui arrivent à maturité par mois l’an prochain et on ne savait pas si la BCE allait continuer à réinvestir tous les mois ces obligations qui arrivent à échéance. Ce sera bien le cas, ce qui signifie notamment que la BCE va continuer à investir dans les pays périphériques. Au total, le montant du QE atteindra 2.550 milliards d’euros entre mars 2015 et septembre 2018.

3 / Quelles seront les prochaines annonces à surveiller de la part de la BCE ?

Valentin Bissat - Les marchés vont sûrement pousser la BCE à expliquer, lors de sa prochaine réunion en décembre, comment elle va faire pour trouver des obligations, notamment allemandes, à acheter. Elle devra rassurer quant à la faisabilité sur la longueur de son programme de rachats d’actifs. La BCE publiera également en décembre ses nouvelles prévisions d’inflation et de croissance, et il sera intéressant de voir si elle maintiendra ses perspectives sur la hausse des prix. Mario Draghi a prévenu aujourd’hui que l’inflation pourrait baisser à court terme mais il a bien précisé que ce serait temporaire.

VOIR AUSSI : Principaux extraits de la conférence de presse de Mario Draghi

Propos recueillis par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below