October 26, 2017 / 11:10 AM / a year ago

LEAD 3-France-Un nouvel incendie criminel vise des gendarmes

* Un acte qui s’apparente à du terrorisme, dit le procureur

* Le dernier incendie d’une série

* La mouvance anarcho-libertaire a revendiqué plusieurs attaques (Actualisé avec procureur)

LYON, 26 octobre (Reuters) - Un incendie criminel a ravagé dans la nuit de mercredi à jeudi la gendarmerie de Meylan (Isère), dernier acte d’une série d’attaques incendiaires contre les forces de l’ordre ou les intérêts de l’Etat attribuées à la mouvance d’ultra-gauche.

“De tels actes peuvent s’apparenter à des actes de terrorisme”, a dit lors d’une conférence de presse le procureur de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, qui a parlé de “faits d’une gravité extrême” et d’un modus operandi “assez professionnel” faisant penser à la “mouvance anarcho-libertaire”.

“Nous aurions pu avoir une affaire absolument dramatique avec des morts et des blessés”, a-t-il ajouté.

L’incendie a détruit quatre voitures ainsi qu’une moto garées sous les logements des gendarmes et de leurs familles. Les 24 résidents, réveillés par l’odeur de fumée, ont pu être évacués sans qu’aucun blessé ne soit à déplorer.

Le grillage de protection de la caserne a été sectionné, vraisemblablement pour permettre l’intrusion des incendiaires.

Un cadenas avait également été posé sur la grille d’entrée du site afin, selon le procureur, de retarder l’arrivée des secours ou d’empêcher les gendarmes de s’échapper.

“Cet acte visait non pas les locaux et bureaux de la gendarmerie mais clairement les véhicules privés et les familles”, a dit le commandant du groupement de gendarmerie de l’Isère, le colonel Yves Marzin. “Un nouveau cap a été franchi.”

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a pour sa part condamné dans un communiqué un “acte criminel” qui “aurait pu avoir des conséquences humaines dramatiques”.

DES SIMILITUDES “TROUBLANTES”

Le mode opératoire rappelle celui de l’incendie qui a dévasté la caserne de Grenoble, toute proche de Meylan, le 21 septembre. Quelque 2.000 m2 d’entrepôt et plusieurs véhicules de service avaient alors été détruits.

“On a une unité de lieu et de temps qui est assez troublante”, a déclaré le procureur de Grenoble, évoquant, avec le fait que les gendarmes et leurs familles étaient visés à Meylan, un processus qui va peut-être “crescendo”.

Cet incendie avait été revendiqué par un groupuscule proche des milieux libertaires en représailles au procès alors en cours de neuf manifestants d’ultra-gauche, accusés d’avoir incendié en mai 2016 une voiture de police avec deux gardiens de la paix à l’intérieur, quai de Valmy à Paris.

Le même groupuscule avait menacé de poursuivre ses actions.

Le 19 septembre, cinq véhicules de la gendarmerie de Haute-Vienne, à Limoges, avaient déjà été incendiés.

Le 24 octobre, 19 véhicules d’Enedis, filiale d’EDF , ont été brûlés à Limoges (Haute-Vienne) en signe apparent de protestation contre les nouveaux compteurs Linky.

En mai, 11 véhicules d’Enedis avaient subi le même sort à Grenoble (Isère). L’action avait été revendiquée sur un site de la mouvance anarcho-libertaire.

“Tous les moyens sont mobilisés pour que les auteurs de ces actes aient à en répondre devant la justice”, assure Gérard Collomb dans son communiqué.

Le secrétaire général adjoint des Républicains, Eric Ciotti, a pour sa part réclamé des “sanctions exemplaires”.

“Un mois après l’incendie criminel revendiqué par des groupuscules violents d’extrême gauche, l’autorité de l’Etat est de nouveau prise pour cible à Meylan”, a-t-il déclaré dans un communiqué. “L’Etat ne doit pas faire preuve de faiblesse pour ce qui s’apparente à une tentative d’intimidation abjecte.” (Catherine Lagrange, avec Emmanuel Jarry à Paris, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below