October 26, 2017 / 8:55 AM / 6 months ago

Grève dans le métro athénien contre un projet de privatisation

ATHENES, 26 octobre (Reuters) - Le réseau du métro d’Athènes était paralysé jeudi par une grève de 24 heures lancée pour protester contre les perspectives de privatisation.

Les employés du métro protestent contre le passage de l’opérateur Attiko Metro et d’autres entreprises nationales dans le giron d’un fonds souverain créé dans le cadre du dernier plan d’aide accordé à la Grèce par l’Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI).

Les recettes de ce fonds souverain, appelé Hellenic Corporation of Assets and Participations, doivent contribuer à réduire le fardeau de la dette grecque et à financer des investissements.

Les privatisations constituent un pilier des plans d’aide à la Grèce depuis 2010. La Grèce espère tirer 5,5 milliards d’euros de la vente d’entreprises publiques d’ici 2018, année où le plan de renflouement arrivera à échéance. Parmi les ventes importantes de cette année figurent celle de 66% du réseau de distribution de gaz naturel DESFA et celle de 67% du port de Salonique. (Angeliki Koutantou; Eric Faye pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below