October 26, 2017 / 8:15 AM / 9 months ago

Nordea supprime 6.000 postes après des résultats en baisse au T3

STOCKHOLM, 26 octobre (Reuters) - Nordea, première banque scandinave par sa capitalisation boursière, a annoncé jeudi la suppression d’au moins 6.000 postes afin de réduire ses coûts, après avoir publié un bénéfice trimestriel en baisse.

Le titre perd 4,55% à 102,8 couronnes en Bourse de Stockholm à 08h13 GMT, signant l’un des plus forts reculs de l’indice des valeurs européennes Stoxx 600 (+0,09%).

Le groupe a déclaré dans un communiqué que le nombre de ses employés serait réduit d’au moins 4.000 et celui de ses consultants d’environ 2.000. Ces baisses d’effectifs devraient générer une réduction des ses coûts comprise entre 100 et 150 millions d’euros, qui comptabilisée au quatrième trimestre.

“Il est temps d’entrer dans une nouvelle phase de transformation, dans laquelle nous pouvons réduire structurellement les coûts et accroître notre efficacité”, a déclaré le directeur général, Casper von Koskull.

Le bénéfice d’exploitation s’est établi à 1,09 milliard d’euros au troisième trimestre, une performance conforme au consensus des analystes mais inférieure à celle de 1,15 milliard d’euros réalisée à la même période en 2016.

En septembre, l’établissement a annoncé son intention de déplacer son siège social en Finlande afin de réduire ses coûts, alourdis par le poids de la réglementation financière suédoise. Cette décision a été vivement critiquée par les responsables politiques et les syndicats suédois.

C’est la première fois depuis la crise de 2008 qu’une grande banque déplace son siège social dans le but d’échapper à des règles plus strictes imposées au secteur.

Les charges de la banque au troisième trimestre ont augmenté à 1,20 milliard d’euros, contre 1,18 milliard il y a un an. Les analystes anticipaient des charges de 1,24 milliard d’euros. Mais Nordea a dit tabler sur des coûts de 4,9 milliards d’euros sur l’ensemble de 2017, un chiffre supérieur à son objectif de 4,8 milliards d’euros.

“Nous estimons que (les charges) devraient progressivement baisser pour atteindre moins de 4,8 milliards d’euros en 2021”, a précisé Casper von Koskull.

Le revenu net d’intérêt, a augmenté à 1,19 milliard d’euros, contre 1,18 milliard un an auparavant, en deçà du consensus à 1,20 milliard.

Le revenu de commission a progressé à 814 millions d’euros, à comparer à 795 millions il y a un an.

Le ratio de fonds propres Common Equity Tier One (CET1) s’établissait à 19,2% à la fin du troisième trimestre, comme au trimestre précédent. (Johan Ahlander; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below