November 9, 2017 / 8:03 PM / 5 months ago

France-Hausse des dépenses pour l'emploi en 2015 avec le CICE

PARIS, 9 novembre (Reuters) - Les dépenses en faveur de l’emploi et du marché du travail se sont élevées à 122 milliards en 2015 en France, soit l’équivalent de 5,6% du produit intérieur brut (PIB), selon une étude publiée jeudi par la direction des études et statistiques du ministère du Travail (Dares).

La part dans ce total des dépenses dites “ciblées” - qui recouvrent les indemnités chômage, les mesures d’incitation de type contrats aidés ou encore les moyens alloués à Pôle emploi par exemple - a atteint 66 milliards d’euros.

Ce montant a connu une progression modérée (+1% en euros constants, après +4% en 2014), la hausse des dépenses associées aux contrats aidés étant atténuée par la baisse des financements du service public de l’emploi et la quasi stagnation des dépenses d’indemnisation du chômage, note la Dares.

Plus des deux tiers des dépenses ciblées (68%) sont consacrées à l’indemnisation du chômage. Les aides à l’emploi - principalement sous la forme de contrats aidés - n’en représentent que 13%, devant la formation professionnelle des demandeurs d’emploi (10%) et les moyens consacrés au service public de l’emploi (9%).

Les dépenses dites “générales” se sont quant à elles établies à 56 milliards d’euros en 2015, en progression de 4,4 milliards par rapport à 2014. Leur forte hausse (+9,2%) a presque intégralement été alimentée par la mise en oeuvre du pacte de responsabilité.

Elles comprennent notamment 21,7 milliards d’euros d’allègements de charges sur les bas salaires (+4,5% par rapport à 2014) et 18,6 milliards de crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE), un montant en hausse de 5,0%.

A la lisière des politiques en faveur de l’emploi et du marché du travail, certaines dépenses sociales, comme les minima sociaux, ont représenté 19,5 milliards d’euros supplémentaires en 2015, un montant en hausse de 5,5% par rapport à 2014.

L’année 2015 avait été marquée par une faible croissance économique et une progression marquée de nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi. (Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below