October 25, 2017 / 9:38 AM / 9 months ago

BOURSE-RPT-Kering au plus haut historique avec l'envolée de Gucci

(Répétition, mastic §2)

PARIS, 25 octobre (Reuters) - Kering s’envole mercredi à la Bourse de Paris après un chiffre d’affaires trimestriel qui a dépassé toutes les attentes grâce à la performance hors norme de Gucci.

Le titre grimpe de 7,22% à 389 euros à 11h34, après avoir touché 390,00 un peu plus tôt, un plus haut jamais atteint depuis son entrée en Bourse en 1985, alors que le CAC-40 est quasiment stable (+0,06%), comme l’indice Stoxx 600 (+0,02%).

Raymond James parle du “miracle Gucci”, Citi d’une marque qui “défie la gravité”. Tous saluent la performance exceptionnelle de la griffe dont les ventes ont encore bondi de 49,4% au troisième trimestre malgré des bases de comparaison plus difficiles, après une envolée de 43,4% au premier semestre.

Par ailleurs, Kering a laissé entendre que l’amélioration des marges de Gucci serait au moins du même ordre au deuxième semestre qu’au premier ce qui a, selon les analystes de JP Morgan “porté un coup décisif à la plupart des sceptiques” et qui laisse anticiper une rentabilité opérationnelle de plus de 33% en 2017, contre 32% estimés auparavant par le groupe.

Les analystes se disent aussi rassurés par la confiance du management dans l’évolution à attendre chez Gucci, compte-tenu des leviers dont dispose encore la marque en terme de densité de ventes au mètre carré, de progression des volumes, de rénovations de magasins ou de capacité à relever ses prix.

Les prix de la collection printemps-été 2018 devraient être relevés d’environ 5%, a indiqué le directeur financier mardi.

Kepler Cheuvreux se félicite aussi de la qualité de la croissance pour la “quasi-totalité des autres marques” qui affichent des ventes supérieures aux attentes à l’exception de Bottega Veneta, avec une mention spéciale pour Saint Laurent.

L’intermédiaire a revu en hausse de 8% sa prévision de résultat opérationnel 2017 et 2018.

Les analystes de Berenberg s’attendent pour leur part à un free cash flow de l’ordre de 1,5 milliard d’euros pour 2017, ce qui devrait se traduire par un important rendement pour les actionnaires.

Nombre d’intermédiaires ont relevé leur objectif de cours sur le titre Kering mercredi, notamment Raymond James, Credit suisse, UBS et JP Morgan.

Laetitia Volga, édité par Pascale Denis

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below