October 23, 2017 / 12:15 PM / 6 months ago

LEAD 1-Nouvelle taxe pour les véhicules les plus polluants à Londres

LONDRES, 23 octobre (Reuters) - La municipalité de Londres a imposé lundi une nouvelle taxe sur les véhicules les plus anciens et les plus polluants qui entrent dans le centre-ville et dont les propriétaires devront payer près de deux fois plus que précédemment.

Cette taxe supplémentaire, la “Toxicity-charge” (“T-Charge”) s’élève à 10 livres (11,2 euros) par jour pour les véhicules diesel et à essence mis en circulation avant 2006 et ne répondant pas aux normes d’émissions polluantes de la directive européenne “Euro 4” adoptée en 2005.

Elle s’appliquera de 7h00 à 18h00 les jours de semaine.

Les automobilistes payaient déjà 11,50 livres (près de 13 euros) pour entrer dans le quartier financier et certains secteurs de l’ouest de la capitale.

Depuis le scandale Volkswagen en 2015, plusieurs grandes villes d’Europe, comme Madrid, Paris et Athènes ont pris des mesures pour réduire les émissions de gaz polluants, visant notamment les véhicules diesel.

Il s’agit d’encourager les automobilistes à utiliser des véhicules moins polluants afin de sauver des milliers de vies chaque année. “L’air pollué est un tueur”, a dit à Reuters le maire de Londres, Sadiq Khan. “Il y a des enfants à Londres dont les poumons subissent les conséquences de cette situation.”

“En tant que maire, je suis déterminé à agir rapidement pour aider à assainir l’air mortel de Londres. Le niveau scandaleux de la crise de santé publique à laquelle Londres est confrontée nécessite une réponse”, déclare par ailleurs Sadiq Khan dans un communiqué.

Selon une étude publiée en 2015 par le King’s College de Londres, près de 9.500 habitants de la capitale meurent chaque année de manière prématurée en raison de leur exposition à long terme à la pollution atmosphérique.

Les ventes de véhicules diesel ont baissé de 14% cette année en Grande-Bretagne.

La Cour suprême britannique a récemment jugé que la politique du gouvernement en matière de lutte contre la pollution de l’air n’était pas conforme aux règles de l’Union européenne en la matière. (Costas Pitas avec Elizabeth Piper et Katie Gregory; Tangi Salaün et Guy Kerivel pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below