October 19, 2017 / 6:42 AM / a year ago

Alternance politique en vue en Nouvelle-Zélande

WELLINGTON, 19 octobre (Reuters) - La formation populiste néo-zélandaise New Zealand First a annoncé jeudi qu’elle soutenait l’opposition travailliste en vue de former le futur gouvernement.

Avec neuf sièges de député, le parti de Winston Peters est sorti des élections législatives du 23 septembre avec le statut de “faiseur de roi” dans un parlement où aucune coalition majoritaire n’est possible sans lui.

L’alliance conclue entre le Labour et les écologistes détient 54 sièges contre 56 pour le Parti national du Premier ministre sortant Bill English. La majorité absolue est à 61 sièges.

“Nous avions un choix à faire, en faveur d’un statu quo modifié ou d’un changement. Au final, nous avons choisi un gouvernement de coalition entre New Zealand First et le Parti travailliste”, a annoncé Winston Peters à la presse.

Le soutien de New Zealand First ouvre la voie à la constitution d’un gouvernement dirigé par la travailliste Jacinda Ardern après une dizaine d’années de présence des conservateurs du Parti national à la tête du pays. (Ana Nicolaci da Costa et Charlotte Greenfield; Henri-Pierre André pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below