October 17, 2017 / 10:59 AM / 9 months ago

RPT-France-Perquisition à l'ANSM dans l'enquête sur le Levothyrox

(Répétition technique sans changement)

MARSEILLE, 17 octobre (Reuters) - Une perquisition a été menée mardi au siège de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) dans le cadre de l’enquête sur le Levothyrox, un médicament utilisé pour les troubles de la thyroïde, a-t-on appris de source proche du dossier.

On souligne de même source que plus de 350 plaintes d’utilisateurs du Levothyrox victimes d’effets secondaires de la nouvelle formule de ce médicament ont déjà été enregistrées.

La perquisition a été ordonnée par le parquet de Marseille qui est, depuis le 20 septembre, le seul habilité à recevoir les “transmissions des plaintes susceptibles d’être recueillies sur l’ensemble du territoire”.

La justice a ouvert une enquête pour “tromperie aggravée, atteintes involontaires à l’intégrité physique et mise en danger d’autrui” instruite depuis le 19 septembre par l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique.

L’enquête a été placée sous l’autorité du pôle de santé publique du tribunal de grande instance de Marseille, dont la compétence s’étend jusqu’à Lyon (Rhône), où est situé le siège social français des laboratoires Merck Serono, fabricants du médicament Levothyrox.

Ces laboratoires avaient fait l’objet d’une perquisition le 3 octobre dernier. (Jean-François Rosnoblet, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below