October 16, 2017 / 10:17 AM / 9 months ago

S&P-Les banques italiennes les plus exposées aux propositions BCE

MILAN, 16 octobre (Reuters) - Les banques italiennes sont les plus exposées aux nouvelles dispositions proposées par la Banque centrale européenne (BCE) sur les créances douteuses et en conséquence elles risqueraient de prêter moins aux entreprises, a déclaré lundi l’agence de notation Standard & Poor’s.

“Nous voyons les banques italiennes être moins disposées à prêter aux entreprises locales”, explique S&P, au sujet d’une proposition de la BCE obligeant les banques à provisionner le risque de pertes sur créances à intervalles réguliers.

“Nous pensons que, globalement, les banques italiennes sont en puissance les plus exposées de toutes les banques de la zone euro aux nouvelles propositions de la BCE en raison de délais d’application très longs dans ce pays”.

S&P estime que les ventes de créances douteuses pourraient atteindre de 100 à 200 milliards d’euros en Italie d’ici 2019 mais juge que se délester de gros montants de dette dépréciée aux prix actuels pourrait obliger les banques italiennes et portugaises à prendre de nouvelles mesures de renforcement des fonds propres.

Valentina Za, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below