October 16, 2017 / 8:32 AM / 6 months ago

Chine-La BPC défie le marché en prévoyant 7% de croissance au S2

SHANGHAI/PEKIN, 16 octobre (Reuters) - La banque centrale de Chine anticipe une croissance de 7% au second semestre, soit un peu plus que le taux de 6,9% dégagé le semestre précédent, défiant ainsi les anticipations de beaucoup d’économistes et d’investisseurs.

Ces anticipations d’un ralentissement de la croisance se fondent sur trois éléments: hausse des coûts d’emprunt, encadrement de l’immobilier pour enrayer la flambée des prix et fermetures obligatoires d’un certain nombre de sites industriels pour réduire la pollution de l’air hivernale.

“La croissance économique de la Chine a ralenti ces dernières années (...) mais elle a rebondi cette année, avec un PIB atteignant 6,9% au premier semestre et qui peut aller jusqu’à 7% au second”, a dit ZHou Xiaochuan, gouverneur de la Banque populaire de Chine (BPC), dimanche à l’occasion du séminaire bancaire international du G30 qui se tenait à Washington.

Cette prévision inhabituellement précise tombe deux jours avant le plénum du Parti communiste chinois (PCC) au cours duquel le président Xi Jinping devrait renforcer son influence au terme d’une grande refonte des instances dirigeantes du PCC.

Pékin s’est fixé un objectif de croissance de 6,5% environ cette année mais la prévision de Zhou implique une croissance annuelle de 6,95%, plus que celles de 2015 et de 2016.

Dans l’ensemble, les économistes projettent une croissance ralentie au rythme de 6,8% au troisième trimestre et de 6,6% le trimestre suivant mais les répercussions des fermetures d’usines pour cause de pollution restent une inconnue majeure.

La Chine doit publier jeudi la statistique du PIB du troisième trimestre.

Les prix de détail ont augmenté de 1,6% annuel en septembre, après +1,8% en août, ce qui est conforme au consensus, tandis qu’importations et exportations ont en revanche progressé en septembre à un rythme supérieur aux attentes, par rapport au mois précédent, tandis que les prix producteurs ont eux augmenté de 6,9% annuellement ce même mois, confondant les anticipations du marché là encore.

Les statistiques économiques qui doivent être publiées en même temps que le PIB jeudi devraient conforter le sentiment que l’économie chinoise continue de tourner à un régime élevé.

Les investissements en actifs immobilisés auraient augmenté de 7,7% de janvier à septembre, à peine moins que les 7,8% de la période janvier-août.

Les ventes au détail auraient crû de 10,2% en septembre, affichant des taux de croissance mensuels de plus de 10% depuis mars.

Toutefois, les indices PMI manufacturiers et des services laissent penser que les grandes entreprises publiques tirent davantage parti d’une croissance solide que les PME du secteur privé, tandis qu’une enquête Reuters récente montrait que les entreprises chinoises cotées sont peu nombreuses à profiter de leurs copieux bénéfices dégagés cette année pour réduire leur endettement.

Brenda Goh et Ryan Woo, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below