October 15, 2017 / 1:25 PM / 9 months ago

La vigueur de l'économie justifie de relever les taux-Yellen (Fed)

WASHINGTON, 15 octobre (Reuters) - L’économie américaine reste robuste et la vigueur du marché du travail justifie la poursuite d’un resserrement graduel des taux d’intérêt en dépit de l’inflation modérée, a déclaré dimanche la présidente de la Réserve fédérale Janet Yellen.

“Nous surveillerons attentivement les données de l’inflation dans les prochains mois”, a-t-elle déclaré selon le texte d’un discours devant être lu à une conférence bancaire internationale à Washington, en marge de la réunion d’automne du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale.

“Mon sentiment, c’est que ces niveaux bas ne persisteront pas.”

Janet Yellen a ajouté s’attendre à ce que l’économie américaine dépasse sa tendance de long terme au deuxième semestre et elle a redit que l’impact des récents ouragans serait probablement temporaire.

La banque centrale américaine a maintenu ses taux lors de sa réunion de politique monétaire de septembre. Depuis, Janet Yellen a reconnu des incertitudes croissantes sur l’évolution de l’inflation, qui reste éloignée de l’objectif de 2% de la Fed.

Le compte rendu de la réunion, publié mercredi dernier, montre que les responsables de la Fed ont longuement débattu des perspectives de redressement de l’inflation et de la trajectoire des taux d’intérêt si les prix persistent à ne pas augmenter plus franchement.

Pour autant, Yellen et d’autres banquiers centraux ont aussi fait comprendre que la vigueur de l’économie et du marché du travail justifiait de continuer de relever progressivement les taux d’intérêt, comme cela a été déjà fait à deux reprises cette année.

La contraction inattendue de l’emploi aux Etats-Unis en septembre, mise sur le compte des ouragans Harvey et Irma, ne les a pas fait changer de position.

Dans son discours de dimanche, Yellen a dit avoir relevé dans la statistique de l’emploi une hausse encourageante des salaires, ce qui valide de nouvelles hausses de taux.

“Nous continuons de penser que la vigueur persistante de la reprise justifiera un resserrement graduel des taux d’intérêt pour pérenniser la bonne santé du marché du travail et stabiliser l’inflation autour de notre objectif de 2% sur le plus long terme”, a déclaré la présidente de la Fed.

La banque centrale, qui a relevé ses taux à quatre reprises depuis le début de l’actuel cycle de resserrement à la fin 2015, prévoit encore un tour de vis cette année et trois en 2018.

Les marchés parient sur une hausse de taux à la réunion de politique monétaire de décembre. (Lindsay Dunsmuir, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below