12 octobre 2017 / 12:49 / dans 2 mois

LEAD 1-AccorHotels officialise le rachat de l'australien Mantra

* Accord signé pour le rachat de l‘australien Mantra

* La nouvelle entité aura 11% du marché australien (Actualisé avec AccorHotels)

SYDNEY/PARIS, 12 octobre (Reuters) - AccorHotels a officialisé jeudi le rachat de la totalité du capital de l‘australien Mantra Group et réaffirmé son objectif de parvenir à un accord sur la cession de son pôle immobilier AccorInvest (ex-HotelInvest) d‘ici la fin de l‘année.

AccorHotels poursuit depuis plusieurs mois des discussions avec des investisseurs institutionnels pour leur céder une participation majoritaire dans AccorInvest.

“L‘objectif du groupe est de signer un accord avant la fin de l‘année 2017”, indique-t-il dans un communiqué.

Face aux attentes des analystes, qui ont estimé que le rachat de Mantra constituait un signe supplémentaire de confiance d‘AccorHotels de parvenir à un accord, le groupe a précisé qu’“à ce stade”, il n‘avait “pas la certitude de parvenir à un accord”.

Les analystes de Deutsche Bank et Morgan Stanley ont estimé que cette acquisition pouvait augmenter les chances de voir finalisé un accord sur le pôle immobilier.

La valeur de ces actifs (murs d‘hôtels en propriété et location) a été estimée à 6,6 milliards d‘euros à la fin 2016, AccorHotels indiquant qu‘il pourrait en conserver environ 30%.

A la Bouse de Paris, le titre AccorHotels cède 0,47% à 43,195 euros à 14h40, alors que le CAC 40 perd 0,2% au même moment. Il affiche une hausse de 21,9% depuis le début de l‘année, contre une progression de 8% de l‘indice regroupant les valeurs européennes liées au tourisme et au transport aérien sur la période.

Le groupe français, numéro cinq mondial avec plus de 540.000 chambres dans le monde, et numéro un en Australie, va racheter le numéro deux australien pour 1,18 milliard de dollars australiens (779 millions d‘euros).

PLUS GROSSE ACQUISITION D‘UN GROUPE FRANÇAIS EN AUSTRALIE

Avec Mantra, le français poursuit sa stratégie d‘expansion entamée il y a quelques années, avec notamment un accent mis sur la région Asie-Pacifique.

“Nous sommes ravis d‘être parvenus à un accord. Cette opération viendra renforcer notre croissance dans la zone Asie-Pacifique sur le long terme”, déclare Sébastien Bazin, PDG d‘AccorHotels, cité dans un communiqué.

A Sydney, l‘action Mantra, qui avait bondi de 16,41% le 9 octobre à l‘annonce de l‘offre du groupe français , a encore gagné 0,26% à 3,88 dollars australiens, enchaînant une quatrième séance de hausse d‘affilée.

A ce niveau, le cours se rapproche du prix de 3,96 dollars proposé par AccorHotels et qui représente une prime de 23% par rapport au cours de clôture du 6 octobre.

Cette acquisition intervient dans un secteur hôtelier australien en plein essor. Le nombre de touristes a bondi de 9% au cours de l‘année écoulée, à 7,9 millions de personnes, un chiffre record, tandis que les dépenses des touristes ont atteint 40,6 milliards de dollars australiens.

Selon des statistiques d‘IBISWorld, le rapprochement entre AccorHotels et Mantra - qui reste soumis au feu vert des autorités - donnera naissance à une entité capable de proposer environ 50.000 chambres en Australie, pour une part de marché de 11%.

L‘opération, si elle est approuvée, sera la deuxième plus importante jamais intervenue dans le secteur hôtelier australien et le plus important rachat effectué en Australie par une entreprise française, selon les données de ThomsonReuters.

Tom Westbrook, Shashwat Pradhan et Sudip Kar-Gupta, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Pascale Denis

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below