11 octobre 2017 / 18:32 / dans 2 mois

La Fed de plus en plus perplexe face à l'inflation-minutes

WASHINGTON, 11 octobre (Reuters) - Les responsables de la Réserve fédérale ont longuement débattu des perspectives de redressement de l‘inflation aux Etats-Unis et de la trajectoire des taux d‘intérêt si les prix persistent à ne pas augmenter plus franchement, montre le compte-rendu, publié mercredi, de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed.

A l‘issue de cette réunion, les responsables de la Fed n‘ont pas touché aux taux mais ont confirmé leur intention de les relever une nouvelle fois d‘ici la fin de l‘année. Ils ont aussi décidé de lancer la réduction de la taille du bilan de la banque centrale américaine.

“De nombreux participants ont exprimé leur inquiétude quant au fait que la faiblesse des indicateurs d‘inflation cette année puisse refléter (...) l‘influence de développements qui pourraient s‘avérer plus persistants et il a été relevé qu‘une certaine patience dans le retrait du caractère accommodant de la politique monétaire tout en évaluant la trajectoire de l‘inflation était justifiée”, est-il écrit dans les “minutes” de la réunion des 19 et 20 septembre derniers.

Plusieurs membres du comité de politique monétaire (FOMC) ont dit qu‘ils surveilleraient les chiffres de l‘inflation au cours des prochains mois pour décider de la future orientation des taux d‘intérêt.

De nombreux participants ont néanmoins jugé qu‘une nouvelle hausse de taux en 2017, après les deux du premier semestre, était “probablement justifiée”, est-il écrit dans les “minutes”.

La présidente de la Fed, Janet Yellen, a reconnu à plusieurs reprises depuis cette réunion que les responsables de la politique monétaire américaine étaient assez perplexes face à la trajectoire de l‘inflation, qui reste éloignée de leur objectif de 2%.

Janet Yellen et d‘autres responsables de la Fed considèrent néanmoins qu‘ils doivent rester dans la logique d‘un resserrement progressif de la politique monétaire étant donné le dynamisme général de l‘économie et du marché du travail aux Etats-Unis.

D‘après les minutes, plusieurs responsables ont aussi souligné que l‘interprétation des chiffres de l‘inflation dans les prochains mois pourrait être compliquée par une hausse provisoire des coûts de l‘énergie et d‘autres facteurs à la suite du passage de plusieurs ouragans depuis fin août sur le sud des Etats-Unis.

La plupart des participants à la dernière réunion du FOMC ont dit s‘attendre à une accélération de la croissance des salaires, un élément susceptible de les inciter à relever les taux. Deux d‘entre eux ont même mis en garde sur le fait que, selon eux, cette accélération de la hausse des salaires avait déjà commencé.

Le FOMC se réunira encore deux fois d‘ici la fin de l‘année, d‘abord le 30 octobre et le 1er novembre puis les 12 et 13 décembre. Les investisseurs estiment à 88% la probabilité d‘une hausse des taux en décembre, selon le baromètre FedWatch de CME Group.

Wall Street a peu réagi à la publication de ces minutes. (Lindsay Dunsmuir et Howard Schneider; Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below