11 octobre 2017 / 09:42 / il y a 10 jours

BOURSE-Genfit chute, l'émission obligataire surprend

PARIS, 11 octobre (Reuters) - Le titre Genfit décroche mercredi matin à la Bourse de Paris après l‘annonce du lancement d‘une émission d‘obligations convertibles pour environ 150 millions d‘euros qui a pris par surprise le marché.

A 11h34, l‘action de la société de biotechnologies chute de 7,41% à 22,5 euros, la plus forte baisse de l‘indice SBF 120 , qui cède dans le même temps 0,17%.

Le titre touche ainsi un plus bas en séance de sept mois dans des volumes d‘échanges qui représentent déjà plus de quatre fois leur moyenne journalière sur les 90 derniers jours.

Genfit a annoncé mercredi matin le lancement d‘une émission obligataire à option de conversion et/ou d‘échange en actions nouvelles et/ou existantes (“Oceane”) à échéance 2022 pour un montant d‘environ 150 millions d‘euros.

Dans un communiqué, le groupe a expliqué que cette émission avait pour objectif de renforcer le développement clinique de Phase III de son médicament phare elifibranor contre les maladies du foie (la NASH).

“Cette émission obligataire permet à la biotech d‘avoir davantage de visibilité mais le marché ne s‘y attendait pas. Les investisseurs sont surpris car le groupe avait dit avoir suffisamment de cash”, commente un analyste en poste à Paris.

Genfit a annoncé parallèlement mercredi une hausse de sa trésorerie et des équivalents de trésoreries, qui s‘élèvent à 113,8 millions d‘euros à fin septembre contre 84,9 millions un an plus tôt.

Mais cette amélioration ne prend pas en compte les différentes levées de fonds réalisées à l‘automne 2016, qui ont permis au groupe d‘afficher une trésorerie de 152,4 millions d‘euros en fin d‘année dernière.

Depuis, la consommation de trésorerie de Genfit s‘est accélérée pour atteindre pour le premier semestre 26 millions d‘euros. Sur le seul troisième trimestre, la biotech a encore brûlé 12,5 millions de cash.

Cette forte consommation de trésorerie avait déjà inquiété les investisseurs fin septembre, à l‘occasion de la publication des résultats semestriels.

Le lancement d‘une émission obligataire peut indiquer que le groupe entend financer son développement et qu‘il n‘a donc pas l‘intention de se vendre tout de suite, ce qui enlève la prime spéculative qui était attachée au titre, relève par ailleurs un gérant qui a requis l‘anonymat.

En début d‘année, le titre Genfit a bondi à la Bourse de Paris sur des rumeurs évoquant un possible intérêt du géant pharmaceutique suisse Novartis pour la biotech française.

Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below