10 octobre 2017 / 14:08 / il y a 2 mois

Santander relève son objectif de rentabilité

par Jesús Aguado

MADRID, 10 octobre (Reuters) - Banco Santander a relevé son objectif de rentabilité de 2018, la plupart de ses marchés jouissant de perspectives économiques nettement plus favorables.

S‘adressant mardi à des investisseurs à New York, la première banque espagnole a relevé son objectif de rentabilité des fonds propres tangibles (ROTE) de 2018 à 11,5%. Il était de 11% dans son précédent plan stratégique daté de l‘an passé.

Le marché n‘est pourtant pas impressionné et l‘action perd plus de 2,8% en Bourse de Madrid, plus forte perte de l‘indice EuroStoxx 50.

Le contexte politique, avec la question de l‘indépendance catalane qui a amené les établissements locaux Banco Sabadell et Caixabank à décider de déplacer leur siège social, y est pour beaucoup.

Comme ses homologues européennes, Santander a du mal à faire du bénéfice sur ses prêts en raison de taux d‘intérêt ultra-bas, sans compter une concurrence âpre qui fait fondre les marges.

Santander a toutefois pu compenser en partie ce dernier élément grâce au dynamisme de ses activités brésiliennes, qui représentent 26% de ses résultats, et à la croissance des revenus de Banco Popular, une banque qui a frôlé la faillite et que Santander a rachetée un euro symbolique en juin.

La présidente Ana Botin a dit mardi que la banque jouissait toujours d‘une croissance excellente en Amérique latine et de tendances positives en Europe et aux Etats-Unis.

“Au Royaume-Uni, même si la croissance du PIB a ralenti, la performance a été meilleure que nous ne l‘avions prévu”, a-t-elle déclaré.

Santander a par ailleurs confirmé ses autres objectifs de 2018, soit une croissance à deux chiffres du bénéfice par action et le versement d‘un dividende en numéraire représentant 30% à 40% du bénéfice courant.

Santander, à la traîne de la concurrence européenne sur les ratios de solvabilité, a également confirmé l‘objectif d‘un ratio de fonds propres CET1 de plus de 11% et d‘un ratio charges/revenus de 45% à 47%.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below