9 octobre 2017 / 06:27 / il y a 2 mois

LEAD 1-Accor offre €780 mlns pour reprendre l'australien Mantra

* Accor se renforcerait sur le marché australien

* Offre A$3,96 par action, une prime de 23% par rapport au cours de clôture de vendredi

* L‘action Mandra en hausse de 16,4% à Sydney (Actualisé avec précisions et commentaires d‘analystes)

par Tom Westbrook

SYDNEY, 9 octobre (Reuters) - Accor a fait une offre de rachat de 1,18 milliard de dollars australiens (780 millions d‘euros) au groupe hôtelier australien Mantra Group , une opération qui associerait les deux premiers acteurs du secteur en Australie et renforcerait le poids du français sur un marché touristique en plein essor.

Accor, qui est déjà le premier groupe hôtelier en Australie, propose 3,96 dollars australiens par action, soit une prime de 23% par rapport au cours de clôture de Mantra vendredi. Le prix atteint 4,02 dollars australiens par action en tenant compte d‘un dividende final de six cents prévu pour 2017, a précisé Mantra dans un communiqué.

“Ils ne l‘ont pas sous-estimé, ça c‘est sûr”, a commenté Anthony Porto, gérant de portefeuille chez Martin Currie Australia, qui possède une participation dans Mantra.

L‘action Mantra a clôturé en hausse de 16,41% à 3,76 dollars australiens à la Bourse de Sydney, les investisseurs estimant que l‘opération avait de bonnes chances d‘être approuvée par les autorités de régulation.

Mantra a accepté d‘ouvrir ses comptes à Accor “afin d‘établir si un accord peut être trouvé et unanimement approuvé par le conseil d‘administration”, dit un communiqué transmis aux autorités boursières australiennes.

La proposition d‘Accor intervient au moment où le secteur hôtelier australien s‘attèle à construire de nouvelles chambres pour répondre à la demande. Le nombre de touristes a bondi de 9% dans le pays au cours de l‘année écoulée, à 7,9 millions de personnes, un chiffre record, tandis que les dépenses des touristes ont atteint 40,6 milliards de dollars australiens, là encore un record.

Le nombre de touristes chinois - qui font de plus longs séjours et dépensent davantage - a augmenté de 10% et la proportion des Européens et des Américains a également progressé.

Anthony Porto a indiqué voir un certain nombre de synergies potentielles, notamment dans le domaine de la réservation et de la gestion, ajoutant que le rachat de son plus grand concurrent pourrait bénéficier à Accor.

Il a toutefois relevé que le secteur devait faire face à la concurrence de nouveaux venus comme Airbnb.

A eux deux, Accor et Mantra posséderont plus de 300 hôtels et quelque 50.000 chambres, ce qui leur conférera environ 11% du marché australien, selon les données d‘IBISWorld.

Michael McCarthy, stratégiste chez CMC Markets, a déclaré que l‘approbation de la Commission australienne de la concurrence et des consommateurs (ACCC) dépendrait de la façon dont elle considérerait la recomposition du secteur.

“C‘est difficile de trancher parce que l‘ACCC peut retenir une définition large ou restreinte de la concurrence, par exemple, Airbnb en fait-il partie ou pas?”, a-t-il ajouté

L‘ACCC a indiqué avoir été informée de l‘offre, sans en dire davantage. (Avec Urvashi Goenka et Shashwat Pradhan à Bangalore, Nicolas Delame et Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below