6 octobre 2017 / 09:57 / il y a 2 mois

BOURSE-TF1 et M6 grimpent, Mainfirst confiant sur les changements réglementaires

PARIS, 6 octobre (Reuters) - Le titre TF1 s‘adjuge la plus forte hausse du SBF 120 vendredi matin à la Bourse de Paris, suivi de près par M6, grâce à une note favorable des analystes de Mainfirst qui se montrent confiants sur un prochain assouplissement de la réglementation de la publicité télévisuelle en France.

A 11h50, l‘action de TF1 gagne 4,12% à 13,15 euros, au plus haut depuis septembre 2015 et dans des volumes atteignant près de 110% de la moyenne journalière des trois derniers mois. De son côté, M6 prend 1,55% à 20,37 euros tandis que le SBF cède 0,15% dans le même temps.

Les analystes de Mainfirst ont relevé leur recommandation à “surperformance” sur M6 contre “neutre” auparavant et ont réitéré leur conseil à “surperformance” sur TF1.

La ministre de la Culture et de la Communication, Françoise Nyssen, a lancé cet été une consultation publique sur la réglementation du marché publicitaire télévisuel français.

Cette consultation doit permettre d‘étudier les revendications des groupes télévisuels français, dont celle portant sur l‘ouverture de la publicité à la télévision à certains secteurs jusque là réservés à la presse écrite et à la radio, comme la littérature, le cinéma et les promotions dans la grande distribution.

Une telle mesure, si elle était adoptée, permettrait à TF1 et M6 d‘engranger respectivement 75 millions d‘euros et 42 millions d‘euros de revenus supplémentaires, ce qui entraînerait une hausse de 33% des bénéfices par action pour TF1 et de 12% pour M6 en 2018, calculent les analystes de Mainfirst.

La consultation menée par le gouvernement doit aussi permettre de prendre en compte les revendications des chaînes de télévision sur un assouplissement des règles en matière de publicité ciblée et de volume horaire d‘écrans publicitaires ainsi que celles sur la chronologie des médias, qui réglemente les durées d‘exploitation des oeuvres cinématographiques.

Les chaînes traditionnelles sont confrontés à un marché publicitaire difficile avec l‘avènement des chaînes de la TNT et la concurrence accrue des géants américains de l‘internet comme Netflix.

“La principale menace pour TF1 et M6 (le retour de la publicité sur les chaînes du service public après 20h) a été exclue par le régulateur et le gouvernement”, rappellent par ailleurs les analystes de Mainfirst.

Ces derniers s‘attendent à une hausse de 1% des recettes publicitaires de TF1 au troisième trimestre, et à une progression de 2% pour M6.

Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below