5 octobre 2017 / 09:30 / il y a 17 jours

ENQUÊTE-Wall Street repartira de l'avant en 2018 après une pause

* Données de l‘enquête : cpurl://apps.cp./cms/?pageId=stock-index-poll

* Le S&P 500 vu à 2.525 pojnts à fin 2017

* Il atteindrait 2.675 points à fin 2018

* Le Dow terminerait 2017 à 23.000 points

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK, 5 octobre (Reuters) - Le marché haussier à Wall Street, qui dure depuis plus de huit ans, devrait marquer une pause en fin d‘année mais les valeurs américaines repartiront de l‘avant en 2018, estiment des stratégistes interrogés par Reuters, qui sont optimistes sur les profits des entreprises mais inquiets sur les progrès de la relance fiscale promise par le président américain.

Le S&P 500 devrait terminer l‘année à 2.525 points selon la médiane des prévisions des 47 responsables de la stratégie actions sondés, soit 13% au dessus de son niveau de clôture de 2016 mais en dessous de son niveau de clôture de mercredi à 2.537,74 points.

Après de solides gains au troisième trimestre, en partie alimentés par la perspective d‘une vaste réforme fiscale, le S&P 500 a atteint un pic et largement dépassé la médiane des prévisions pour la fin de l‘année de la précédente enquête réalisée en juin qui était de 2.460 points.

La médiane des prévisions pour la fin 2018 ressort à 2.675 points.

“L‘économie et les résultats des entreprises sont plutôt bons et ce sont les fondations. C‘est ce qui explique la hausse depuis le début de l‘année et ce qui pourrait conduire ceux d‘entre nous qui pensent que cela va bien pour les actions sans être formidable à se montrer prudents”, a dit Robert Doll (Nuveen Asset Management) qui voit le S&P 500 terminer l‘année à 2.550.

La poursuite du marché haussier dépendra à la fois de l‘évolution de la politique de la Réserve fédérale, qui a largement contribué à l‘envolée des actions américaines ces dernières années, et de la capacité de l‘économie américaine à continué à absorber de nouveaux relèvements des taux.

PROJET DE RÉFORME FISCALE DÉJÀ CRITIQUÉ

Le projet de réforme fiscale de Donald Trump, présenté fin septembre, a été salué par les investisseurs mais il n‘en est qu‘à ses débuts et fait déjà l‘objet de critiques, y compris au sein de la majorité républicaine au Congrès, en raison du creusement du déficit de plusieurs milliers de milliards de dollars qu‘il pourrait entraîner.

“Il y a encore beaucoup de détails à régler”, a dit Scott Wren, chargé de la stratégie actions chez Wells Fargo Investment Institute, qui prévoit que le S&P 500 terminera l‘année 2017 à 2.350 points et l‘année 2018 à 2.500.

Les personnes interrogées anticipent une croissance des profits des entreprises du S&P 500 de 11,5% cette année par rapport à 2016 et de 11,1% en 2018 par rapport à 2017, ce qui contribuera, selon eux, à justifier les valorisations élevées actuelles.

Le ratio de capitalisation des bénéfices à 12 mois du S&P 500 ressort actuellement à 18 contre une moyenne de long terme de 15.

En termes sectoriels, les technologiques continuent d‘être privilégiées par de nombreux intervenants en dépit de la surperformance de leur indice qui a progressé de plus de 25% depuis le début de l‘année.

Les responsables sondés n‘anticipent pas de regain de la volatilité d‘ici la fin de l‘année et l‘indice Vix qui la mesure ne devrait pas retrouver sa moyenne de long terme dans les trois à six prochains mois.

La médiane des prévisions pour l‘indice Dow Jones ressort à 23.000 points à la fin de l‘année et 24.420 à fin 2018 contre une clôture à 22.661,64 points mercredi. (Marc Joanny pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below