4 octobre 2017 / 10:22 / il y a 2 mois

BOURSE-Worldline grimpe encore, à des plus hauts historiques

PARIS, 4 octobre (Reuters) - Le titre Worldline signe la plus importante progression du SBF 120 mercredi à la Bourse de Paris, au lendemain d‘un bond de près de 5%, après une journée investisseurs au cours de laquelle le spécialiste des moyens de paiements a relevé tous ses objectifs d‘ici 2019.

A 12h16, le titre monte de 3,04% à 39,77 euros, à un niveau proche de son record historique enregistré la veille en séance, à 40,37 euros.

Les volumes d‘échanges sur la valeur avoisinent 1,5 fois la moyenne journalière des trois derniers mois. Au même moment, l‘indice SBF 120 recule de 0,37%.

Plusieurs analystes ont relevé mercredi leur recommandation et/objectif de cours sur la valeur après les annonces de Worldline lors de sa journée investisseurs.

Ceux de Société Générale ont en particulier relevé leur conseil à “achat” contre “conserver”, se disant très optimistes sur le potentiel de croissance du chiffre d‘affaires du groupe français. Leur objectif de cours est revu à 45 euros contre 33 euros.

Les analystes de la banque française soulignent que Worldline est en mesure de dégager des économies supplémentaires par rapport à celles “significatives” réalisées depuis 2014, ce qui viendrait “plus que compenser la pression sur les prix et l‘inflation des salaires et/ou soutenir plus d‘investissements dans la branche ‘Sales & Marketing’”.

Ces économies, couplées aux récentes acquisitions de Worldline - celle de First Data Baltics finalisée en septembre, celles de Digital River World Payments annoncée en juillet et de MRL Posnet annoncée mardi - devraient avoir un impact significatif sur la marge opérationnelle à moyen terme, estiment les analystes.

Ils ont relevé leur prévision de croissance organique du chiffre d‘affaires de 80 points de base sur la période 2018-2020 pour intégrer les trois dernières acquisitions de Worldline.

Les analystes de Société Générale observent également que la consolidation très attendue du secteur des paiements “n‘a jamais été aussi proche d‘aboutir”.

Selon des données Thomson Reuters, sur les 19 analystes recencés suivant Worldline, onze d‘entre eux ont actuellement une recommandation à “achat” ou “achat fort”.

Dans une note parue mercredi intitulée “l‘optimiste béat que nous ne partageons pas”, les analystes d‘Invest Securities ont toutefois indiqué avoir abaissé leur conseil à “vendre” contre “neutre” sur le titre Worldline.

Pour ces derniers, la nouvelle prévision de marge brute opérationnelle présentée par le groupe - qui dit viser un taux supérieur à 22,5% en 2019 - est “particulièrement optimiste, au regard de la concurrence dans le secteur et des valorisations payées”.

“Le management semble confiant dans l‘atteinte de son objectif et sa capacité à intégrer de nombreuses acquisitions, de taille très différentes”, indiquent les analystes.

“Au regard de la consolidation du secteur déjà réalisée au cours des derniers mois, nous avons toutefois le sentiment qu‘une opération bien plus significative ne pourra passer que par le rachat d‘activités de traitement des transactions détenues par un acteur bancaire”, ajoutent-ils, ce qui devrait renvoyer toute opération éventuelle à au moins 2018.

A l‘opposé, le titre Ingenico, spécialisé dans les solutions de paiements, recule mercredi de 2,23%, en queue de peloton de l‘indice SBF 120.

Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below