3 octobre 2017 / 07:43 / il y a 17 jours

Australie-Les taux toujours inchangés à leurs plus bas record

SYDNEY, 3 octobre (Reuters) - La Banque de Réserve d‘Australie (RBA) a, sans surprise, maintenu mardi son taux directeur à 1,5% au terme de la réunion mensuelle de son comité de politique monétaire, ne signalant aucune volonté, au contraire d‘autres grandes banques centrales, de donner un tour de vis dans un avenir proche.

La banque centrale australienne, confrontée à la fois à une inflation faible et à une devise forte, laisse ainsi son taux directeur à son creux historique pour le quatorzième mois consécutif après deux assouplissements l‘an dernier, en mai puis en août.

Dans son communiqué, l‘institut d‘émission s‘est dit préoccupé par l‘extrême lenteur de la progression des salaires et par la vigueur du dollar australien.

A la suite de la décision de la RBA, ce dernier perdait vers 06h35 GMT 0,2% face au dollar américain, à 0,7809. Mais, à ce niveau, il affiche encore une hausse de plus de 8% depuis le début de l‘année.

“Cela (la force du dollar australien) pèse sur les perspectives en matière de production et d‘emploi”, estime Philip Lowe, gouverneur de la RBA, cité dans un communiqué.

“Le renchérissement du taux du change devrait se traduire par un rythme de reprise économique et une inflation plus faibles que prévu.”

La dernière fois que la RBA avait abaissé ses taux, en août 2016, c‘était pour tenter d‘endiguer un phénomène de déflation. Cela n‘a pas empêché les pressions inflationnistes de rester modérées, avec une hausse des prix à la consommation inférieure à la fourchette cible de 2% à 3% de la banque centrale.

Cette dernière ne veut toutefois pas assouplir davantage sa politique monétaire au vu d‘un endettement des ménages qui est à un niveau record de 190% des revenus disponibles et qui croît plus rapidement que les salaires.

Mais, toujours en raison de cet endettement élevé, une remontée des taux n‘est pas pour tout de suite étant donné que la RBA redoute de voir une hausse du loyer de l‘argent peser sur la consommation des ménages.

Le mois dernier, Philip Lowe avait d‘ailleurs dit que les taux devraient rester inchangés pendant encore un moment. (Swati Pandey, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below