2 octobre 2017 / 11:01 / dans 2 mois

Le Maire appelle la CE à changer d'approche sur la concurrence

PARIS, 2 octobre (Reuters) - L‘Union européenne va devoir “changer de logiciel” sur les questions de concurrence pour ne pas entraver la constitution de géants industriels face à la compétition chinoise ou américaine, a déclaré lundi Bruno Le Maire.

L‘UE doit comprendre “que la concurrence ne doit plus être l‘alpha et l‘oméga de la politique industrielle de l‘Europe”, a dit le ministre français lors d‘un discours à Bercy à l‘occasion du lancement de la “French Fab”.

Il faut “qu‘elle comprenne qu‘il y a en Chine et aux Etats-Unis des géants qui font cinq, six, dix fois la taille de nos géants industriels et que nous ne pouvons pas rester divisés quand les autres à travers la planète s‘unissent”, a-t-il poursuivi.

“Nos concurrents c‘est la Chine, c‘est les Etats-Unis, c‘est les grandes puissances planétaires. L‘Europe sera une grande puissance industrielle planétaire quand on aura eu le courage d‘unir au lieu de séparer”, a estimé Bruno Le Maire.

Ces déclarations interviennent alors que le français Alstom et l‘allemand Siemens ont annoncé la semaine dernière la fusion de leurs activités ferroviaires, notamment dans le but de contrer le géant chinois CRRC sur les marchés internationaux. (Myriam Rivet, édité par Sophie Louet)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below