29 septembre 2017 / 16:35 / il y a 24 jours

Macron réfute les accusations sur un budget 2018 "pour les riches"

TALLINN, 29 septembre (Reuters) - Emmanuel Macron a rejeté vendredi les critiques sur le projet de loi de finances 2018, censément réservé aux plus favorisés, en affirmant que la réforme de l‘impôt de solidarité sur la fortune (ISF) visait à favoriser l‘investissement et à faire revenir les talents en France.

C‘est “une fiscalité qui favorise l‘investissement dans l‘économie. La réforme de l‘ISF, comme la réforme du prélèvement forfaitaire unique sur le capital, c‘est cette philosophie”, a-t-il déclaré lors d‘une conférence de presse à l‘issue du premier sommet européen consacré à l‘économie numérique, à Tallinn.

“Ça n‘est pas la question de savoir de manière statique si les gens sont riches ou pauvres, c‘est la question de savoir si dans notre pays on veut sanctionner la réussite dans le cycle de vie”, a-t-il poursuivi.

“Nous avons décidé d‘aligner la France sur la compétition européenne pour permettre aux gens de réussir. (...) Les talents qui réussissent sont partis en masse, donc ça va les faire revenir”, a estimé le président français.

La maire socialiste de Lille Martine Aubry, notamment, a dénoncé vendredi devant des journalistes un budget fait “pour les riches” et “la France du CAC 40”. (Marine Pennetier, édité par Sophie Louet)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below