29 septembre 2017 / 10:34 / dans 3 mois

LEAD 1-Volkswagen rajoute €2,5 mds à la facture du "Dieselgate"

* Un programme de rachat/remplacement plus complexe que prévu en Amérique du Nord

* Provisions supplémentaires de 2,5 milliards d‘euros

* Rappels aux USA plus complexes et coûteux que prévu

* Le groupe se veut rassurant sur l‘Europe

* Le titre VW perd 2%, comme celle de Porsche (Actualisé avec précisions, contexte, Porsche)

BERLIN, 29 septembre (Reuters) - Volkswagen va inscrire dans ses comptes quelque 2,5 milliards d‘euros de provisions supplémentaires en lien avec le scandale des émissions de véhicules diesel, qui a déjà coûté environ 20 milliards au constructeur automobile allemand.

Sous le coup de cette annonce vendredi, le titre Volkswagen reculait vers 10h30 GMT de 1,7% à 136 euros, l‘une des plus fortes baisses de l‘indice Stoxx 600 et entraînant dans son sillage l‘indice regroupant les valeurs automobiles européennes (-0,25%).

“On en vient à se demander si c‘est un puits sans fond”, a commenté un trader basé à Francfort.

Volkswagen a précisé qu‘il allait inscrire ces nouvelles provisions dans ses comptes du troisième trimestre pour tenir compte du fait que le programme de rachat ou de modification de véhicules diesel lancé en Amérique du Nord se révèle plus complexe et plus long que prévu initialement pour les modèles dotées d‘un moteur 2,0l TDI.

Le groupe a rappelé environ 11 millions de véhicules à travers le monde depuis qu‘il a admis à l‘automne 2015 avoir manipulé des tests d‘émissions polluantes aux Etats-Unis.

En Europe, où 8,5 millions de véhicules sont concernés, les modifications se passent bien, a assuré un porte-parole du groupe, qui doit publier ses comptes du troisième trimestre le 27 octobre.

Porsche, qui possède 30,8% du capital de Volkswagen, a précisé que les nouvelles provisions affecteraient ses propres résultats, tout en confirmant anticiper pour l‘ensemble de 2017 un bénéfice après impôts compris entre 2,1 et 3,1 milliards d‘euros. L‘action du fabricant de voitures de sport cédait néanmoins 1,8%.

Jeudi, le parquet de Munich a annoncé une deuxième arrestation dans le cadre de son enquête sur le scandale des émissions polluantes d‘Audi, autre marque du groupe Volkswagen.

Victoria Bryan, avec la contribution d'Hakan Ersen, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below