28 septembre 2017 / 18:59 / dans 2 mois

Rome lance la procédure d'une possible amende à Vivendi

ROME, 28 septembre (Reuters) - L‘Italie a lancé jeudi une procédure qui pourrait se solder par une amende infligée à Vivendi au motif que le groupe français de médias aurait omis de notifier aux autorités transalpines son contrôle de fait de l‘opérateur historique Telecom Italia, a dit une source gouvernementale italienne.

Vivendi, premier actionnaire de Telecom Italia avec une participation de 24%, nie exercer un contrôle sur le premier opérateur télécoms italien.

Une commission du gouvernement s‘est réunie dans la journée pour mettre un terme à une enquête démarrée le mois dernier et a “lancé le procédure d‘une possible (...) amende”, a dit la source, sans préciser quel pourrait en être le montant.

La semaine dernière, une autre source avait dit que l‘Italie était prête à infliger à Vivendi une amende de moins de 300 millions d‘euros dans ce dossier.

Vivendi n‘a pu être joint dans l‘immédiat pour un commentaire. (Massimiliano Di Giorgio, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below