28 septembre 2017 / 17:08 / il y a 19 jours

Bruno Le Maire fier d'avoir revu l'accord "bancal" sur STX

* Le ministre défend l‘accord avec Fincantieri

* “Nous verrons si la confiance a été suffisamment solide”

* Le Maire souhaite le maintien de Laurent Castaing

par Guillaume Frouin

SAINT-NAZAIRE, Loire-Atlantique, 28 septembre (Reuters) - B runo Le Maire s‘est félicité jeudi à Saint-Nazaire d‘avoir remis en cause le compromis “bancal” et “pas clair” de François Hollande au lendemain de l‘annonce d‘un accord sur le rachat de STX France par son concurrent Fincantieri.

“Cet accord va permettre le développement des chantiers, en leur offrant la possibilité d‘être encore plus compétitifs et de conquérir de nouvelles parts de marché”, a affirmé le ministre de l‘Economie et des Finances.

“J‘espère que les décisions que nous avons prises hier (…) ouvriront la voie, à terme, à la création d‘un géant industriel naval européen”, a-t-il ajouté lors d‘une visite sur les chantiers de Saint-Nazaire.

“Quand Emmanuel Macron a été élu président de la République et que nous sommes venus ici à Saint-Nazaire il y a quelques mois, nous avons décidé de remettre en cause l‘accord bancal qui avait été conclu par son prédécesseur”, a plaidé le ministre. “C‘était un accord qui n‘était pas clair”.

Dans le détail, le constructeur naval italien Fincantieri disposera de 50% du capital de STX alors que côté français, l’Etat détiendra 34,34%, Naval Group 10% et, dans la mesure du possible, 2% iront aux salariés de STX et 3,66% aux sous-traitants locaux de STX.

Particularité de l‘accord, l’Etat français prêtera 1% du capital à Fincantieri, ce qui permettra au groupe italien d’avoir 51% des droits de vote.

Dans le cadre de ce prêt d‘une durée de 12 ans, Paris pourra reprendre cette part de 1% au bout de 2, 5, 8 et 12 ans s’il estime que Fincantieri n’a pas respecté ses engagements, qui portent sur les règles de gouvernance, la préservation de l’emploi et du tissu de sous-traitance, du savoir-faire, de la propriété intellectuelle et du niveau d’investissement.

Si l’Etat français reprend ce 1%, Fincantieri pourra exiger que l’Etat français rachète sa part de 50%.

“Au-delà des douze ans, il y aura une clause de revoyure qui s‘exercera entre le gouvernement italien et le gouvernement français”, a confirmé jeudi Bruno Le Maire. “Nous verrons si la confiance a été suffisamment solide pour parvenir à un accord définitif. Si ce n‘est pas le cas, on peut très bien envisager de reconduire ce dispositif pendant plusieurs années.”

“Moi, ce ne n‘est pas mon souhait : mon souhait, c‘est que la confiance se bâtisse rapidement”, a ajouté le ministre.

Bruno Le Maire a également écarté toute possibilité de changement de direction à la tête des chantiers navals de Saint-Nazaire, comme stipulé dans le pacte d‘actionnaires.

“Les chantiers navals de Saint-Nazaire ont un très bon directeur avec M.(Laurent) Castaing”, a dit Bruno Le Maire. “On ne change pas une équipe qui gagne, on ne change pas une direction qui est appréciée. Je souhaite donc que M. Castaing reste directeur exécutif des chantiers navals de Saint-Nazaire.”

L’Etat français va “garder un droit de veto sur la nomination, le moment venu, d‘un nouveau directeur exécutif”, a-t-il précisé.

Bruno Le Maire a également indiqué aux journalistes présents qu‘il allait demander vendredi au président d‘Alstom, ancien propriétaire des ex-chantiers de l‘Atlantique et propriétaire du nom, que STX France puisse reprendre son nom d‘origine.

“Cette question du nom, elle est symbolique, elle est importante pour les salariés et la ville de Saint-Nazaire”, a commenté le ministre de l‘Economie et des Finances. “Mais c‘est une question de coeur, et dans l‘industrie navale, les questions de coeur, ça compte aussi.” (Edité par Sophie Louet)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below