28 septembre 2017 / 16:03 / il y a 3 mois

Naval Group prêt à d'autres alliances au-delà de Fincantieri-PDG

PARIS, 28 septembre (Reuters) - Naval Group (ex-DCNS) est prêt à discuter alliance avec d‘autres entreprises de défense navale en plus de celle envisagée avec l‘italien Fincantieri , a déclaré jeudi son PDG Hervé Guillou.

La France et l‘Italie ont décidé mercredi de mettre sur pied un groupe de travail pour étudier la possibilité, d‘ici juin 2018, de créer un champion européen dans le naval militaire en rapprochant Naval Group, dont Thales détient 35%, et Fincantieri.

Si ce rapprochement se concrétise, Hervé Guillou n‘exclut pas de proposer à d‘autres partenaires de se joindre au tandem franco-italien.

“Nous démarrons tous les deux. Après, il y aura de nouveaux des ouvertures s‘il y a des gens qui souhaitent discuter avec nous. Notre porte est ouverte”, a-t-il dit à des journalistes.

Hervé Guillou a aussi déclaré qu‘il souhaitait créer avec Fincantieri une alliance à l‘image de celle bâtie par Renault et Nissan, avec des participations croisées.

“Notre modèle n‘est pas l‘Airbus du naval, mais plutôt le Renault-Nissan du naval, avec des participations croisées scellant notre volonté stratégique de coopération durable complété par des projets communs porteurs de synergies et de développement”, a-t-il dit. (Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below