October 23, 2017 / 7:10 PM / in 8 months

France-Défaillances d'entreprises au plus bas depuis 10 ans-Altares

    PARIS, 23 octobre (Reuters) - Le nombre de défaillances
d'entreprises a continué de refluer au troisième trimestre 2017,
passant sous le seuil des 11.000 procédures pour la première
fois depuis l'été 2007, selon des données du cabinet d'études
Altares à paraître mardi.
    Sur la période juillet-septembre, la sinistralité des
entreprises a reculé de 5,2% par rapport au troisième trimestre
2016 pour atteindre un total de 10.830 sauvegardes,
redressements judiciaires ou liquidations judiciaires directes.
    Avec cette nouvelle baisse sensible du nombre de
défaillances d'entreprises sur un trimestre, "cet été, le nombre
trimestriel de défaillances d'entreprises est tombé sous le
seuil des 11.000 pour la première fois en dix ans", relève dans
un communiqué Thierry Millon, directeur des études chez Altares.
    La sinistralité reste orientée en forte baisse pour les
micro-entreprises - qui représentent les trois quarts des
décisions - avec des défaillances en recul de 6,7% pour les
entreprises de moins de trois salariés cet été.
    A rebours de la tendance, les PME de 20 à 49 salariés ont vu
leurs défaillances progresser de 3,7% au troisième trimestre
2017 par rapport au troisième trimestre 2016, après avoir connu
"des améliorations rapides sur de nombreux trimestres", souligne
Altares.
    La sinistralité des PME de 50 à 99 salariés s'est stabilisée
à un niveau bas, tandis que celle des PME de plus de 100
salariés s'inscrit en baisse marquée (-23%).
    Globalement, la meilleure résistance des entreprises se
traduit par un nombre d'emplois menacés par les procédures
judiciaires également au plus bas de la décennie cet été, à
33.800, en recul de 14,2% par rapport au troisième trimestre
2016.   
    Par secteurs, le redressement de la situation se poursuit
dans la construction (-10,9%) et la restauration (-7%). Le bilan
dans le commerce, plus mitigé (-2,2%), recouvre des évolutions
très contrastées, avec notamment une "amélioration remarquable"
pour l'habillement (-29%), tandis que la santé humaine reste en
difficulté (+8%), en particulier pour les infirmiers et les
sages-femmes, qui ont connu une hausse de 53% de la
sinistralité.
    Le monde agricole a vu sa situation s'améliorer, avec des
défaillances en baisse de 9,3% au troisième trimestre, mais la
sinistralité reste en hausse de 9,3% sur neuf mois.     
        
 Le point sur la conjoncture française                   
    

 (Myriam Rivet, édité par Sophie Louet)
  
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below