27 septembre 2017 / 15:04 / il y a 3 mois

LEAD 1-ALLEMAGNE 2017-Le FDP réclame de Merkel un changement de la politique budgétaire

(Répétition titre)

BERLIN, 27 septembre (Reuters) - Christian Lindner, chef des libéraux allemands du FDP, a prévenu mercredi que son parti ne s‘allierait avec le bloc conservateur d‘Angela Merkel que s‘il obtient un changement de direction de la politique gouvernementale en matière budgétaire.

La chancelière allemande a réussi son pari en décrochant dimanche un quatrième mandat consécutif à la tête du gouvernement fédéral mais son bloc chrétien démocrate CDU-CSU a cédé du terrain et une nouvelle coalition est indispensable.

Compte tenu de la décision du Parti social-démocrate (SPD) de retourner dans l‘opposition, l‘option la plus réaliste pour Angela Merkel est de nouer une alliance avec le FDP et les écologistes des Verts.

Ce serait dans le cadre de ce qu‘en Allemagne on appelle une coalition “jamaïcaine” (les couleurs distinctives de la CDU, du FDP et des écologistes - noir, jaune et vert - sont celles du drapeau de la Jamaïque).

Une telle coalition disposerait de 393 voix dans le nouveau Bundestag, au-dessus de la majorité absolue, fixée à 355 sièges.

“Certains magnifient la ‘Jamaïque’ comme un projet romantique. La vérité, c‘est qu‘il y a une majorité arithmétique mais que les quatre partis (CDU, CSU, FDP et Verts-NDLR) ont leurs propres mandats électoraux. Reste donc à voir s‘ils peuvent s‘allier sans contradiction et dans l‘intérêt du pays”, souligne Christian Lindner dans le quotidien Die Welt.

“La politique, ce n‘est pas des mathématiques”, poursuit-il.

“Chacun doit savoir que le FDP ne se joindra à une coalition que s‘il y a un changement de direction de la politique allemande.”

Le numéro deux du parti, Wolfgang Kubicki, a précisé par la suite que ce changement devrait porter notamment sur la fiscalité.

“Au cas où le FDP ferait partie du gouvernement, une nouvelle politique budgétaire sera de toute première importance”, dit-il dans une interview au groupe de journaux RND.

Il se réjouit d‘apprendre la probable nomination du ministre des Finances sortant, Wolfgang Schäuble, à la présidence du Bundestag, y voyant un pas vers la formation d‘une “possible coalition Jamaïque”'.

Le FDP et les Verts sont toutefois notamment en désaccord sur l‘énergie, la fiscalité, l‘Europe et l‘immigration.

En vue de la formation du nouveau gouvernement, Angela Merkel va aussi devoir composer avec la CSU, l‘aile bavaroise de la droite allemande.

“Nous devons clairement indiquer aux électeurs que nous comprenons que poursuivre dans la même voie ne serait pas une bonne chose”, a déclaré mardi le patron de la formation bavaroise, Horst Seehofer.

Paul Carrel et Andrea Shalal, Henri-Pierre André et Gilles Trequesser pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below