26 septembre 2017 / 22:02 / il y a 24 jours

Twitter va tester des messages à 280 caractères

par David Ingram

NEW YORK, 26 septembre (Reuters) - Les jours des “tweets” limités à 140 caractères sont peut-être comptés puisque Twitter songe à abandonner ce format qui le caractérise depuis son lancement en 2006.

Le site de micro-blogging américain a en effet annoncé mardi qu‘il allait permettre à un certain nombre de ses utilisateurs, choisis au hasard, d‘envoyer des messages pouvant aller jusqu‘à 280 caractères, soit le double du maximum actuel, et ce dans quasiment toutes les langues.

Le groupe basé à San Francisco a fait de la brièveté imposée de ses messages sa marque de fabrique, même si certains utilisateurs ont trouvé des moyens de contourner cette contrainte, en postant notamment des photos de textes.

Twitter a souligné dans un message que l‘accent mis par le groupe sur la brièveté ne changerait jamais, tout en se demandant si les gens étaient en mesure de s‘exprimer comme ils le souhaitaient.

“Essayer de condenser ses pensées dans un tweet, nous avons tous connu cela et ce n‘est pas une sinécure”, ont dit Aliza Rosen, chargée de projet chez Twitter et Ikuhiro Ihara, ingénieur informatique au sein du groupe.

Tous deux ont pris acte du fait que certains utilisateurs étaient “sentimentalement attachés” à la limite actuelle.

Même si Twitter est omniprésent dans les médias en raison du recours fréquent du président américain Donald Trump à des tweets pour exprimer ses pensées, l‘entreprise traverse une passe difficile.

Au deuxième trimestre 2017, le groupe a accusé une perte nette de 116,5 millions de dollars contre -107,2 millions de dollars il y a un an. En outre, sur la période avril-juin, le nombre de ses usagers actifs a stagné par rapport au trimestre précédente, à 328 millions.

Depuis le début de l‘année, l‘action Twitter n‘a progressé que de 1,8% alors que Facebook, l‘un de ses concurrents directs, a vu son titre bondir de 42,7% sur la période.

La décision d‘augmenter le nombre de caractères a été inspirée par l‘observation des utilisateurs s‘exprimant en chinois, en japonais et en coréen, a précisé Twitter.

Les caractères de ces langues peuvent exprimer davantage de choses que les caractères romains, ce qui veut dire que, de fait, les Chinois, les Japonais et les Coréens bénéficient d‘une limite supérieure. Ils utilisent d‘ailleurs plus Twitter que d‘autres nationalités.

“(...) Quand les utilisateurs ne doivent pas tout condenser en 140 caractères (...) on les voit envoyer davantage de tweets”, ont poursuivi Aliza Rosen et Ikuhiro Ihara.

Twitter n‘a pas dit combien de personnes seraient concernées par le test de 280 caractères, qui courra pendant un nombre non spécifié de semaines dans toutes les langues sauf le chinois, le japonais et le coréen.

La limite actuelle de 140 caractères trouve son origine dans celle alors en vigueur - de 160 caractères - pour les SMS. Les fondateurs de Twitter, dont l‘actuel directeur général Jack Dorsey, avaient voulu un maximum quelque peu inférieur. (Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below